Aller au contenu
Accueil » Actualité » Pyrénées-Orientales / Décès de Jacky Coll, maire de Bolquère : « Terrible onde de choc »

Pyrénées-Orientales / Décès de Jacky Coll, maire de Bolquère : « Terrible onde de choc »

La commune de Bolquère Pyrénées 2000 est sous le choc suite au décès de son maire, Jacky Coll, qui s’est suicidé.

Jacky Coll, maire de Bolquère Pyrénées 2000, s’est suicidé dans la nuit de jeudi à vendredi avec son fusil de chasse et sous les yeux de deux employés de la commune. Le village de montagne et, à son tour, tout le haut-canton sont attristés par la nouvelle et les circonstances du drame.

Lire aussi :
Mort de Jacky Coll : Le maire de Bolquère s’est suicidé

Jacky Coll était Président de l’Office de Tourisme, Jacky Coll était président du SIVU de la fête de Font-Romeu Pyrénées 2000 par sa fonction de maire, fonction occupée respectivement par les maires de Font-Romeu et de Bolquère. Pour la prochaine saison, il prépare, avec les membres du Syndicat, la nouvelle Délégation de Service Public pour l’exploitation du domaine skiable actuellement géré par Altiservice.

« C’est tragique et incompréhensible, a répondu Pierre Bataille, président des communes des Pyrénées Catalanes. Je l’avais vu mercredi et j’ai eu de ses nouvelles trois fois au téléphone. Ce vendredi matin, je suis arrivé aussitôt à la mairie de Bolquère pour soutenir les élus aux abois et déprimés, pour les accompagner en réunion de crise. Le chef adjoint de Prades, Dominique Fossat, nous a rejoints. C’est difficile de parler de Jacky qui était plus qu’un collaborateur dans la communauté des congrégations, c’était un de mes proches, politiquement parlant. Très investi, il a toujours été là quand j’avais besoin de lui, tout comme j’étais là quand il avait besoin de soutien. A la mairie, il a peiné mais plus à Bolquère qu’ailleurs. Tous les maires de leur conseil municipal les rencontrent. Il a eu un moment de faiblesse, il a fait quelque chose d’immuable, mais nous n’en savons pas plus. Parfois il y a des symptômes, on voit la fatigue mais personne n’a vu ou détecté de problèmes. En revanche, il a été durement touché par sa perte de compétence après une corruption au Covid 19.

Faiblesses dues à la contamination au Covid-19

À lire également  Trois morts et 10 disparus dans un double naufrage près de Cabo de Gata | Espagne

En effet, en décembre 2020, avant l’introduction du vaccin, il avait contracté le Covid-19 et souffrait alors de chovid prolongé. Depuis la Clinique du Souffle à Osséja, il a accepté de témoigner dans nos colonnes de cette terrible fatigue qui l’avait atteint et à laquelle il n’avait pas survécu un an plus tard. Les effets se faisaient toujours sentir et interféraient avec ses pensées.

« Mardi encore, il m’a dit qu’il avait raté son rendez-vous en réunion au bout de quelques dizaines de minutes, qu’il se sentait fatigué, qu’il avait la vision floue. ajoute Pierre Bataille. Chez les citoyens, le choc est énorme : « Nous avons beaucoup de mal à accepter la nouvelle, c’est très triste. Le ciel nous est tombé sur la tête. Déjà, nous avons perdu notre maire Jean-Pierre Abel en 2019, cette fois Jacky dans des circonstances dramatiques. on pense beaucoup à sa femme, son fils, ses petites-filles… », a confié un habitant, la voix captée par l’émotion.

Jacky Coll était très sympathique, très proche de l’équipe de la ville. Choquant la nouvelle, une cellule de crise a été mise en place à la mairie de Bolquère.

Jacques Alvarez, directeur de la station 2000 Font-Romeu Pyrénées. « Jacky s’est davantage impliqué depuis 2008, en se consacrant corps et âme à notre domaine skiable. Il nous a beaucoup aidé par ses compétences techniques et en termes de développement. Nous savons ce que nous devons et nous lui devons beaucoup.« 

Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie-Pyrénées Méditerranée : « J’ai appris avec une profonde émotion la disparition tragique de Jacky Coll dans la nuit du jeudi au vendredi. Je salue la mémoire de l’homme des valeurs qui s’est engagé dans sa société jusqu’à ce qu’il devienne pour la première fois serviteur. Je l’ai rencontré à plusieurs reprises dans les Pyrénées de Catalogne, qu’il aimait tant, lors du centenaire du Four Solaire en tant qu’assistant à l’époque au début des travaux de la Fondation. Centre de Préparation Haute Performance de Font-Romeu comme maire. Je tiens à exprimer mes sincères condoléances en mon nom et en celui de la Région Occitanie à sa famille, ses proches, les élus municipaux de Bolquère et l’administration touchés par ce drame. »

À lire également  Escale à Sète : ferveur et recueillement à la grande messe de Pâques du théâtre de la Mer

Hermeline Malherbe, Présidente du Département : « J’ai appris ce matin le décès de notre ami Jacky Coll et j’en suis très triste. C’est une grande horreur pour tous et je pense à sa famille, ses amis et le plateau de Cerdagne et Capcir qui est perdu aujourd’hui par un élu dans des circonstances dramatiques. J’ai aimé travailler avec lui, un élu très engagé sur des dossiers qui lui tiennent à cœur. Nous avons récemment embauché un centre routier de Bolquère et avons travaillé principalement sur le projet de centre de montagne avec lequel il a été fortement impliqué. Nos échanges nous ont toujours permis d’avancer ensemble. Au nom des élus de l’Assemblée du Département, je présente mes plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches. ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.