Aller au contenu
Accueil » Actualité » « World Clean Up Day » à Narbonne : 90 kilos de déchets entassés au bord du canal de la Robine

« World Clean Up Day » à Narbonne : 90 kilos de déchets entassés au bord du canal de la Robine

À l’occasion du World Clean Up Day, la journée mondiale pour nettoyer la planète, une opération de ramassage de déchets était organisée ce samedi matin le long de la Robine, entre le théâtre et la station d’épuration, à l’initiative de la Jeune chambre économique du Pays Narbonnais.

Canettes, bouteille en plastique, mégots de cigarette… et même un char rempli de détritus ! Près de 90 kg de déchets : tel est le bilan de l’opération de ramassage, organisé ce samedi 17 septembre par la Jeune chambre économique du Pays Narbonnais, dans le cadre du World Clean Up Day. « Cette action se mène dans le monde entier, explique la présidente Anaïs Audouy. L’objectif étant que 5 % de la population mondiale nettoie la planète ».

La trouvaille insolite de la matinée : un char rempli de détritus.
Indépendant – PHILIPPE LEBLANC

À Narbonne, ils étaient en une dizaine de volontaires ce samedi au départ du parking du quai Victor-Hugo, équipés de gants et de sacs en jute fournis par la Région par le biais du Parlement de la mer. Destination la station d’épuration par le bord du canal.

Les volontaires étaient équipés de gants et de sacs en jute fournis par la Région.

Les volontaires étaient équipés de gants et de sacs en jute fournis par la Région.
Indépendant – PHILIPPE LEBLANC

« On appartient à la Terre et non l’inverse, il est important d’en prendre soin »

Fouad, 30 ans, et son compagnon de route Joker, un jeune berger malinois, sont arrivés à Narbonne la veille, après « un mois et 27 jours de mars » de Bruxelles: « Je suis passé devant le stand ce matin, et ils m’ont proposé de nettoyer avec eux, raconte-t-il. J’ai déjà fait ça à Copenhague et Amsterdam, à chaque fois par hasard. Mais c’est une seconde nature chez moi. Quand je marche, je ramasse les déchets. Joker me voit faire depuis tout petit, alors il fait pareil et ramasse les bouteilles en plastique ». Pour Fouad, « on appartient à la Terre et non l’inverse, c’est pourquoi il est important d’en prendre soin ».

Fouad et son compagnon Joker.

Fouad et son compagnon Joker.
Indépendant – PHILIPPE LEBLANC

Une conscience citoyenne déjà bien présente chez Lélio, 9 ans, indigné face au nombre de mégots de cigarette que sa mère Déborah et lui ont trouvé sur leur chemin. « Il est important de participer à ce genre d’actions, insiste le jeune Argeliésois. L’an dernier, je l’ai déjà fait avec mon école et avec le collège de mon frère. Tout le monde doit être mobilisateur pour la nature ».

Lélio et sa mère Déborah.

Lélio et sa mère Déborah.
Indépendant – PHILIPPE LEBLANC

Pour sa première participation, David, 50 ans, est ravi. « C’est une amie, membre de l’association, qui me l’a proposé, confie au Narbonnais. Je reviendrai sûrement ! L’ambiance est très conviviale. On a fait une très bonne action, tout se baladant, en rencontrant de nouvelles personnes ». L’occasion de joindre l’utile à l’agréable.

Première participation de David.

Première participation de David.
Indépendant – PHILIPPE LEBLANC

Lire aussi :
Méditerranée : Ce week-end, c’est le grand ménage sur les plages et le littoral

À lire également  Escale à Sète : ferveur et recueillement à la grande messe de Pâques du théâtre de la Mer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.