Aller au contenu
Accueil » Actualité » Union méditerranéenne : le mariage des ports d’Occitanie et de la Catalogne méridionale est confirmé

Union méditerranéenne : le mariage des ports d’Occitanie et de la Catalogne méridionale est confirmé

Ils se sont fréquentés quelques années, pour officialiser leur mariage, lundi dernier à Canet-en-Roussillon. L’Union des villes portuaires d’Occitanie (UVPO) et l’Association des ports de Catalogne du Sud (ACPET) ont scellé leurs intérêts communs par un accord de partenariat. Les ports de Provence-Alpes-Côte d’Azur et de Corse sont également de la partie, l’Italie et la Sardaigne les rejoindront bientôt. L’union des ports méditerranéens peut enfin naviguer !

Mutualisation, partage, entraide, progrès… la devise de l’Union des villes portuaires autrichiennes se concrétise à grande échelle. La grande délégation catalane venue à Canet pour officialiser ce partenariat transfrontalier pour visiter le campus des carrières maritimes du lycée Rosa – Luxembourg, puis l’aquarium d’Oniria, s’est dignement avant de signer son engagement… pour le mieux !

Satisfaction générale, à commencer par le maire Stéphane Loda qui souhaite que son « la ville devient la capitale mondiale du catamaran, proposant tous les sports liés au nautisme, et un projet phare d’accueil et de services ». Il a été souligné par le président de la commission Méditerranée, le conseiller régional Christophe Manas « L’excellence du partage des connaissances, dans un environnement non compétitif mais complémentaire. La capacité à comprendre et à collaborer est essentielle à la réussite d’un défi, qui doit être résolu par l’économie et l’écologie ».

Ensemble de 80 ports

Pour le président de l’UVPO Serge Pallarès : « C’est un moment historique pour la Méditerranée, une union portuaire qui scelle le destin, de belles promesses. Je confirme que le projet inclura la Corse et la région PACA, l’Italie et la Sardaigne s’y ajouteront la semaine prochaine et démontreront la crédibilité de cette coopération, à tous les niveaux « .

Du point de vue catalan, Père Vila, directeur général du port de la Generalitat, et Raimon Roca (vice-président de l’ACPET) ont également salué l’initiative : « En coopérant dans divers domaines d’intérêt commun et en développant les échanges, l’activité portuaire et la navigation, entre l’Occitanie et la Catalogne, nous allons établir les bonnes pratiques, partager notre expérience environnementale, soutenir les événements, c’est un nouveau souffle qui arrive ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.