Aller au contenu
Accueil » Actualité » Une chaleur durable se précise : le mois de juin démarre par une nouvelle vague de chaleur, le risque de canicule n’est pas exclu en France

Une chaleur durable se précise : le mois de juin démarre par une nouvelle vague de chaleur, le risque de canicule n’est pas exclu en France

Le mercure va grimper à nouveau, notamment dans le sud du pays, à partir de mercredi 1er juin 2022. Avec un pic de chaleur arrivant encore très tôt dans la saison. Selon les modèles, les prévisionnistes annoncent un été long et chaud, cette année.

Un nouveau « dôme de chaleur » se met en place sur l’Algérie et la Tunisie depuis le début de la semaine. Sous l’effet d’une dépression établie au nord du Portugal, les vents remontent désormais du grand sud vers les pays méditerranéens.

Mercuryi après-midi, des pointes à 35°C sont attendus dans le Sud-Ouest. Jeudi, les 30°C sont prévus jusque dans les régions centrales et largement dépassés en Nouvelle-Aquitaine, Occitanie et vallée du Rhône. Et il ne s’agirait que du début d’un nouvel épisode de chaleur sur la France.

u26a1 En semaine, une anomalie dépressionnaire associée à l’air froid en altitude (goutte froide) devrait se positionner sur le proche-Atlantique en permettant un contexte très orageux en France, notamment pour le week-end. (passant par @wxcharts) pic.twitter.com/Q3xWEcwEyk

– Guillaume Séchet (@Meteovilles) 31 mai 2022

Cependant, la vague de chaleur ne sera pas aussi intense qu’en plein mois d’août, mais s’annonce durable et exceptionnelle pour cette époque de l’année.

Si des orages font frapper la moitié nord du pays et les régions proches de l’Atlantique à partir de mercredi, le pourtour méditerranéen reste vraisemblablement à l’écart du risque orageux, dans une atmosphère toujours chaude.

Le 1er juin, début de l’été météorologique, de fortes chaleurs sont attendues dans le sud, avec la barre des 35 °C en vue dans le sud-ouest. L’été va commencer comme le printemps météo s’est terminé. pic.twitter.com/HTJmKVCZmk

– Keraunos (@KeraunosObs) 30 mai 2022

Toujours est-il que le soleil sera généreux ce mercredi 1er juin dans la région Occitanie. Le mercure culminait à 30°C à Toulouse et Montauban, mais était encore augmenté par l’utilisation de la Méditerranée : 25°C à Montpellier et Béziers, 23°C à Perpignan et 29°C à Nîmes.

ud83c udf21 De l’air chaud s’apprête à remonter sur le sud de la France pour le début du mois de juin. Dés demain mercredi, les 30°C seront parfois dégradés ou dépassés dans le midi (32°C vers #Toulouse). – passant par @wxcharts pic.twitter.com/fb6cMFF2UJ

– Guillaume Séchet (@Meteovilles) 31 mai 2022

Le soleil brillera aussi sur la Catalogne ces prochains jours, avec seulement quelques nuages ​​​​dans l’après-midi de mercredi, selon l’Agence espagnole de météorologie.

Cette première semaine d’été météorologique s’annonce particulièrement chaude du Maghreb à l’Italie, en Sardaigne, en #Corse. En fait c’est une grande partie de la Méditerranée qui va commencer juin avec une grosse surchauffe. EFI et SOT (jusqu’à 2) très élevée pour la T° moyenne pic.twitter.com/g14qcL812J

– François Jobard (@François_Jobard) 31 mai 2022

Mercredi, il fera jusqu’à 26 degrés à Barcelone et à Tarragone, 32 degrés à Gérone et même 36 degrés à Lleida. Ces températures élevées devraient se maintenir jusqu’à ce week-end, et elles pourraient même augmenter à Barcelone, avec un pic à 29 degrés dimanche selon l’agence.

Un nouveau #domedechaleur u2668ufe0fse met en place sur la Méditerranée, du Maghreb vers l’#Italie. Cela paie longtemps #canicule (pendant au moins les 10 prochains jours) avec des tempé entre 36° et 40°C ud83c udf21 ufe0f Pour le sud de la France, la chaleur sera passagère. pic.twitter.com/MpewJGQazt

– La Chaîne Météo (@lachainemeteo) 30 mai 2022

Les chaleurs caniculaires s’intensifieront ensuite sur l’Italie à partir de jeudi, pour se maintenir jusqu’à lundi ou mardi prochain, avec des températures supérieures à 35°C à Rome. Conçus à 36°C ils fréquentent ds le sud de l’Italie ainsi qu’en Sardaigne.

À lire également  Dal Nilo al Ghana, colombe l'Eni punta en Afrique - Economia

Les journées les plus chaudes seront de jeudi à lundi, avec un week-end torride en perspective. Rome est également disponible pendant 4 heures à 35°C, ce qui est exceptionnellement bon, les records se situant à 34°C pour la première fois en décembre.

Au cours de la semaine du 6 au 12 juin, le sud-est de la France devrait connaître des températures largement supérieures à 30°C.

Et comme le souligne Guillaume Woznica, spécialiste météorique de LCI, « dans ces conditions, il n’est pas exclu qu’un épisode de canicule se met en place par le sud du pays, un peu à l’image de juin 2019. S’il est trop tôt pour l’affirmer ou le prévoir précisément, le risque existe en tout cas pour la deuxième quinzaine de juin ». A suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *