Aller au contenu
Accueil » Actualité » Un week-end chaud et un début de semaine étouffant : vague de chaleur ou canicule, à quoi faut-il s’attendre dans le Sud ?

Un week-end chaud et un début de semaine étouffant : vague de chaleur ou canicule, à quoi faut-il s’attendre dans le Sud ?

Il faut s’attendre (de nouveau) à une hausse des températures généralisée à partir de vendredi avec une chaleur qui s’installera de manière plus durable et intense sur la partie sud du pays, annonce La Chaîne Météo.

Le nouveau modèle de modélisation envisage l’arrivée d’une masse d’air chaud par la Péninsule Ibérique en début de semaine prochaine. Mais dès vendredi, sous l’effet de l’anticyclone des Açores qui remontera vers la France, les températures atteindront les 30°C au sud. On parlera dès lors de fortes chaleurs avec des températures comprises entre 30 et 35 °C à l’ombre, soit des valeurs supérieures de l’ordre de 7 à 8 °C par rapport aux normales de saison. Et cette situation devrait persister pendant une dizaine de jours.

La hausse des températures sera généralisée à partir de vendredi avec une #chaleur + durable et intense sur la partie sud. Dés #vendredi, sous l’effet de l’anticyclone des Açores, les valeurs atteindront 25 à 30°C au sud et entre 22 et 25°C au nord. Une fin de semaine estivale ! pic.twitter.com/ZkOJMau2YC

– La Chaîne Météo (@lachainemeteo) 8 juin 2022

Des pointes à 33-34°C sont attendues, notamment en Aquitaine et en Occitanie. Barre des 35°C sera même localement atteinte entre le Languedoc et la Provence. Plus exceptionnellement, des dessales de l’ordre de 20 à 25°C sont alors présentes à 1500 m d’altitude.

L’Espagne devrait déjà connaître le deuxième canicule mais le même scénario n’est pas encore similaire pour la France même si le risque est bien réel.

Et ce n’est pas fini. La chaleur deviendra lourde en début de semaine mais les espérées sont encore à affiner. Une chose est sûre, il fera encore très chaud avant l’arrivée des orages avec des températures souvent comprises entre 30 et 35°C. Valers proches des 40°C sont à redouter en début de semaine prochaine.

Ainsi, les maximales seront comprises entre 34 et 38°C lundi après-midi depuis le sud de la Garonne jusqu’au Languedoc et en basse vallée du Rhône. Les temples nocturnes s’annoncent également très élevés. Ce sera le cas durant les nuits de lundi à mardi et de mardi à mercredi avec des minima ne s’abaissant pas en dessous de 20°C dans les grandes villes situées entre l’Atlantique et la Méditerranée.

Conséquence de la poursuite des conditions anticycloniques, le temps s’annonce durablement chaud et sec près de la Méditerranée, ces dix prochains jours au moins. pic.twitter.com/LLvaGjlbAa

– Gaétan Heymes (@GaetanHeymes) 5 juin 2022

Can températures caniculaires mais la durée, probablement inférieure à 3 jours, ne nous conduirait pas vers une canicule au sens propre. Pour parler de canicule, rappelons qu’il faut au minimum 72 heures (3 jours et 3 nuits) durant lesquelles les températures se montrent anormalement élevées.

À lire également  Code de l'environnement : Pleins feux sur un projet qui tarderait à venir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *