Aller au contenu
Accueil » Actualité » Un avion britannique F-35 s’écrase en Méditerranée Royal Air Force

Un avion britannique F-35 s’écrase en Méditerranée Royal Air Force

Un pilote britannique de F-35 volant à partir d’un porte-avions Queen Elizabeth a dû être évacué lors d’une opération de routine à travers la Méditerranée, a déclaré le ministère de la Défense (MoD).

Le pilote a été récupéré, mais le jet furtif a percuté 100 millions de livres sterling dans la mer lors de l’incident, qui s’est produit vers 10 heures, heure du Royaume-Uni. Aucun autre navire ou aéronef n’a été impliqué, ont indiqué des sources de la défense.

L’accident s’est produit peu après le décollage du F-35, a déclaré le secrétaire à la Défense Ben Wallace, mais malgré l’incident, d’autres vols opérationnels et d’entraînement impliquant les jets étaient actuellement en cours.

Un porte-parole du ministère de la Défense a déclaré : « Un pilote britannique de F-35 est originaire du HMS Queen Elizabeth lors d’opérations de vol de routine en Méditerranée ce matin. Le pilote a été ramené en toute sécurité au navire et une enquête a commencé, il serait donc inapproprié de commenter davantage pour le moment. « 

La récupération de l’épave est une priorité immédiate, le Royaume-Uni essayant de s’assurer que l’avion ne soit pas perdu entre les mains d’un État hostile comme la Russie.

Le HMS Queen Elizabeth revient au Royaume-Uni après un long déploiement qui a traversé l’océan Indien jusqu’à l’océan Pacifique et vice-versa. Mercredi, huit F-35B britanniques et 10 américains étaient déployés à bord.

La Grande-Bretagne a accepté d’acheter 48 F-35B à la société militaire américaine Lockheed Martin, pour un coût de 6 milliards de livres sterling d’ici 2025. Parmi ceux-ci, 24 ont été livrés.

Il s’agit du premier accident impliquant un F-35B de la RAF, bien qu’il y ait eu une poignée d’accidents précédents impliquant des avions de chasse au cours des trois dernières années. L’accident le plus probable s’est produit en septembre 2018, impliquant un F-35B, lorsque le pilote, US Marine, a eu une éruption en Caroline du Sud. Des tubes de moteur défectueux ont été blâmés.

À lire également  Sète : Marie-José Pérec partage son expérience et incite les enfants à faire du sport

Des avions du HMS Queen Elizabeth ont déjà participé à des frappes contre les restes de l’État islamique en Irak et en Syrie.

L’accident fera l’objet d’une enquête par la Direction des enquêtes sur les accidents de la défense, ce qui prend généralement plusieurs semaines avant qu’un rapport initial ne soit signalé. Il faut généralement environ un an pour rédiger un rapport final.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.