Aller au contenu
Accueil » Actualité » Télépéage : cette somme facturée par Vinci si vous ne circulez plus sur l’autoroute

Télépéage : cette somme facturée par Vinci si vous ne circulez plus sur l’autoroute

Se déplacer avec un badge sur l’autoroute peut être pratique et éviter certains bouchons, mais attention il faut l’utiliser à bon escient.

Les vacances d’été se profilent, avec peut-être quelques trajets via l’autoroute.

Certains pourraient être tentés par l’abonnement au télépéage qui consiste à être muni d’un boîtier pour éviter les paiements à chaque passage et ainsi passer plus rapidement au-delà des barrières.

Un outil très pratique qui fait gagner du temps.

D’autant plus que plusieurs formules existent pour s’abonner et être en possession d’un badge, tous sans engagement et sans frais de mise en service.

Vinci propose ainsi trois offres, le télépéage Ulys Flex, l’Ulys Classic et l’Ulys Premium qui va de 0,90 euro par jour utilisé, à 2 ou 3,50 euros par mois utilisé.

L’abonnement Ulys Classic dans le viseur

« Vous payez uniquement les mois où vous l’utilisez ». La formule est alléchante et elle n’est pas fausse. En effet, pour 2 euros les mois durant lesquels le badge est utilisé, l’abonnement permet de passer plus vite les barrières de l’autoroute.

Le trajet est également calculé, prélevé directement sur le compte bancaire.

Oui mais voilà, malgré le fait qu’il est bien spécifié que c’est gratuit les mois non utilisés, une clause discrète stipule que si le badge n’est pas utilisé dans les 14 mois, la société prélèvera 10 euros à l’abonné.

Une sorte d’amende pour tous ceux qui n’auraient pas emprunté l’autoroute. Cette clause est dans le viseur de 60 Millions de consommateurs qui n’a pas hésité à signaler « des frais cachés au moment de la souscription ».

À lire également  Après deux ans de chantier, "Cosquer Méditerranée" ouvre ses portes ce samedi

Vinci tempère

Du côté de Vinci, on préfère tempérer : « Il y a plusieurs types d’abonnement et il faut trouver le plus adapté à ses trajets », explique Laurent Noé, le responsable Communication Méditerranée chez Vinci Autoroutes / ASF.

Il ne nie pas l’existence de cette « amende » de 10 euros, « la clause est indiquée dans le contrat », mais il préfère expliquer qu’il « ne faut surtout pas hésiter à appeler le service clients au 36 05 qui sera en mesure d’une solution appropriée à chaque situation. »

Il ajoute que « certains ont oublié qu’ils avaient un badge, d’autres l’ont perdu ou l’ont attribué ou prêté à quelqu’un. »

Rappelons qu’il suffit de s’en rendre compte avant les 14 mois pour suspendre l’abonnement …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *