Aller au contenu
Accueil » Actualité » SOS Méditerranée s’expose à Millau pour sensibiliser sur les naufragés

SOS Méditerranée s’expose à Millau pour sensibiliser sur les naufragés

Une exposition retraçant les actions prévues par l’association de sauvetage a été prise par des lycéens, jeudi 21 avril. L’occasion pour ces derniers d’apprendre un sujet trop peu connu.

Dans les jardins de la mairie, entre les bassins et les bosquets, on retrouve, depuis jeudi, le long des allées une quinzaine de grands panneaux rythmant le parcours des visiteurs du parc. Sur ces pancartes, de grands portraits d’hommes et de femmes le regard fuyant, ou des photos d’opérations de sauvetage en mer.

Ces photos, ce sont celles de l’association SOS Méditerranée, qui proposent cette exposition dans la cité du gant jusqu’au 17 mai. « Ces panneaux résument nos actions entreprises depuis 2016, détaille Jean-Pierre Lacan, administrateur de l’association. On voulait montrer au public notre mission, venir en aide aux canots en détresse se lançant dans une traversée. »

« Sauver, protéger, témoigner »

En effet, depuis maintenant squatre ans, l’association sillonne la Méditerranée au bord du navire Ocean Viking qui a succédé à L’Aquarius, pour porter secours aux naufragés tentant tant bien que mal de fuir leur pays en guerre et de rejoindre l’ Europe, dans l’espoir d’une vie meilleure.

« Nos missions, et donc l’exposition, reposent sur un triptyque sauver, protéger, témoigner. On voulait sensibiliser sur le sujet et partager les témoignages recueillis à bord « confie Alain Plombat, bénévole de l’association.

« Avoir le point de vue des migrants »

En ce jeudi après-midi, ce sont les lycéens de Jean-Vigo qui ont l’honneur d’inaugurer l’exposition. Suivant l’option géopolitique, ces élèves de 1ère écoutent avec la plus grande attention Édith Lacan, membre de SOS Méditerranée. « Si on n’est pas là, ces bateaux peuvent sombrer à tout moment »leur lance la bénévole, décrivant une photo.

À lire également  Los africanos que miran al paso centroamericano como alternativa a Europa | Planète Futuro

S’inscrivant dans le programme d’histoire-géographie où les migrations internationales, la politique migratoire de l’Union européenne sont évoquées, la participation des élèves à cette exposition coulait de source pour leur professeur, Jean-Yves Bou.

« C’était vraiment fort »

« On avait fait un jeu de rôle sur l’Europe avec l’idée de réformer la politique migratoire, donc ils avaient un point de vue institutionnel et étatiqueconstate cet enseignant d’histoire-géographie. L’exposition leur permet d’avoir le point de vue des migrants, des associations, du vécu, quelque chose de plus lié à la vie des gens. »

D’ailleurs, les lycéens ne sont pas restés de marbre. « Je ne connaissais pas l’association, les photos sont vraiment touchantes », souffle Emma, ​​​​une élève. Tout comme leur professeur. « On ne se rend pas compte quand on n’a pas cette parole et ces images de ce qui se passe, mais là, c’était vraiment fort »témoigne Jean-Yves Bou.

Exposition jusqu’au 17 mai

SOS Méditerranée propose cette exposition dans toute l’Occitanie depuis plus d’un an, Millau étant la 19e ville à l’accueillir. Jusqu’au 17 mai, les Millavois pourraient admirer ces photos saisissantes, avant qu’elles ne se répartissent en direction de Montpellier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *