Aller au contenu
Accueil » Actualité » Sommet de l’Otan : des changements majeurs et beaucoup de travail à faire

Sommet de l’Otan : des changements majeurs et beaucoup de travail à faire

Le nouveau concept stratégique rend pratiquement impossible pour la Turquie de poursuivre son numéro d’équilibriste entre l’Occident et la Russie, c’est ainsi que le président Erdoğan a décrit sa politique à son retour du sommet :

« De telles déclarations sont tout simplement invalides. Impossible. Après Madrid, la Turquie, en tant que membre de l’OTAN, devra soit retirer sa signature de la déclaration du sommet et quitter l’OTAN. … Soit, conformément au concept stratégique, elle considérera la Russie comme la « menace la plus importante et la plus directe » pour la sécurité, la paix et la stabilité de la Turquie et de ses alliés en mer Noire et en Méditerranée et adaptera sa politique étrangère en conséquence . »

À lire également  Tourisme La Route du Jasmin, une opportunité de promouvoir la destination tunisienne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *