Aller au contenu
Accueil » Actualité » Sète : une réflexion autour du schéma de cohérence territoriale avec les Mardis du Scot

Sète : une réflexion autour du schéma de cohérence territoriale avec les Mardis du Scot

Le schéma de cohérence territoriale, Scot, dresse des perspectives pour habiter, se déplace, consomme sur le bassin de Thau. Les Mardis du Scot, une série de réunions publiques de SMBT.

Le Scot, schéma de cohérence territoriale, a vocation à définir des objectifs et des prescriptions sur tous les domaines touchant au quotidien des habitants, à l’organisation et au fonctionnée du territoire, aux besoins des populations : l’environnement, l’habitat, les déplacements, l’activité économique, les commerces, les ressources, les risques. Il s’impose légalement aux communes et intercommunalités en matière d’urbanisme. Le territoire de Thau ayant évolué ces dernières années, le schéma doit être redessiné.

Vision avenir

Avec le SMBT, Syndicat mixte du bassin de Thau, souhaite élaborer cette vision future et partagée du territoire avec ses habitants. Les objectifs sont d’entreprendre l’expression des besoins des habitants et des usagers sur les enjeux et les contraintes du territoire et de permettre l’émergence d’idées originales et de propositions concrètes émises par des citoyens.

Révision

La révision du Scot a pour mission de développer un projet de territoire pour les vingt prochaines années. « Le territoire de Thau a évolué ces dernières années et le Scot doit se redesiner. Avec les élus du Bassin de Thau, nous sommes fortement impliqués dans la révision du Scot. Développer un projet à 20 ans, qui intègre le quotidien des habitants, qui accélère la transition écologique et qui renforce la résilience du territoire est notre engagement. Pour ce faire, la participation citoyenne doit être au cœur de la démarche et les Mardis du Scot en sont l’expression. Ainsi, ils favorisent l’expression de la population sur les perspectives de développement du Bassin de Thau et les sujets d’avenir qui touchent à la vie quotidienne »Explique Loïc Linares, vice-président de Sète Agglopôle Méditerranée, délégué à la transition écologique et au Scot dans un communiqué du syndicat mixte du bassin de Thau.

À lire également  Temps. À quel temps s'attend-on en France pour ce dernier week-end de juillet ?

Processus de concertation

À l’heure de la révision, un nouveau processus de concertation est engagé avec l’ensemble des acteurs du territoire. Pour faciliter la participation des citoyens une opération est mise en place. Les Mardis du Scot doivent permettre aux habitants de contribuer à l’élaboration du schéma de cohérence territoriale et ainsi de favoriser leur participation à la construction collective de l’avenir du territoire. Ces réunions publiques sont ouvertes à l’ensemble de la population habitant ou travaillant sur le territoire. Le nombre de lieu est cependant limité pour des raisons sanitaires et d’animation. Vingt participants maximum pour une durée d’une heure trente environ. Une seule participation par personne est acceptée.

Contribution citoyenne

Prochaine réunion ce mardi 30 août. Avec sujet des ressources y sera proposé : sol, eau, énergie … ensuite la démographie et le logement le 13 septembre puis les risques naturels et industriels, le mardi 27 septembre. Ensuite au mois de novembre le 15 la qualité et le cadre de vie. et le mardi 29 novembre la transition « éco-économique ». Cette contribution citoyenne permettra la révision du régime et sera transmise aux électeurs et bureaux d’études préparant la révision. Une rencontre de synthèse, réunira les rapporteurs, les participants et quelques élus. Cette séance permettra de restituer : quelles mesures, objectifs et orientations sont des enjeux des réunions citoyennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.