Aller au contenu
Accueil » Actualité » Sète : le parti socialiste demande l’annulation du projet de parking place Aristide-Briand

Sète : le parti socialiste demande l’annulation du projet de parking place Aristide-Briand

Secrétaire de section du PS de Sète, André Camélio, vient d’écrire au maire de Sète et président de l’agglo, François Commeinhes, ainsi qu’à l’ensemble de ses vice-présidents au sein de Sète agglopôle Méditerranée.

Par la voix de son secrétaire de section, André Camelio, le parti socialiste de Sète vient d’écrire à François Commeinhes, maire de Sète, président de son Agglo et à tous ses vice-présidents, pour demander « l’annulation du projet » du parking sous la place Aristide-Briand à Sète.

Il argumente : « Le PS de Sète s’est toujours opposé à sa création, ainsi que sous la Place Stalingrad. Aujourd’hui, le parking Stalingrad est ouvert. Sa fréquentation s’avère un échec total. Cet ouvrage intégré par la Société Publique Locale Bassin de Thau dont les administrateurs sont la Ville et l’Agglo de Sète a nécessité un investissement d’environ 10 € €. dont les recettes ne suffiront pas à combler le déficit d’exploitation de la SPLBT.

Pour le PS, ceci impacterait « directement les finances de la Ville de Sète, de l’Agglo et de toutes les communes ».

D’autres solutions

La lettre salue également le travail des collectifs Sétois réunis « sous le nom de Bancs Publics » autour de ce projet qui n’aurait selon lui « aucune incidence bénéfique sur la circulation en centre-ville ».

Dernier argument : « la Région Occitanie met à disposition gratuitement 1 900 places de parking sur la Ville de Sète ce qui va permettre de désengorgement de la ville à condition que ceux-ci soient mieux desservis par les transports urbains ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.