Aller au contenu
Accueil » Actualité » Sète : cent vies sauvées par la SNSM en plus de 150 ans

Sète : cent vies sauvées par la SNSM en plus de 150 ans

Rencontre avec Michel Zambrano, président de la Station nationale de sauvetage en mer de l’île.

Il est équipé, fier, approvisionné, au bout du Hub. Identifié par ses côtés vert-orange. Il est planté par l’amiral-Leenhardt, descendant d’une lignée. Ce sont les dialectes de la SNSM (Association nationale de sauvetage en mer) de Sète, créée en 1867, à l’origine sous la bannière de la société centrale pour secourir les naufragés. L’outil et la norme locale de prime primordiale ajoutent : « Les marins à terre doivent porter assistance aux gens de mer », rappelle Michel Zambrano, qui a rejoint la SNSM à Sète en 1975 et est devenu un emblème, président en 1987.

A partir de 1867

C’est aussi un historien effrayant. Dans les locaux de l’Entreprise, décorés de nombreuses photographies et documents, il est altruiste. Soyez conscient des échéances fondamentales de cette saga maritime et humaine parfois tragique. Le premier? Le 6 janvier 1867, deux pilotes du port, Richard et Barthélémy, sont allés dire le voilier américain « Costarelly ».

La mer est lourde. Mauvais temps du sud-est. Le bateau des pilotes a pris fin. Ils périssent. « C’est à partir de ce drame que les autorités locales ont décidé d’armer le port de Sète d’un canot de sauvetage, comme sur les bords de l’Atlantique et de la Manche », précise Michel Zambrano. Avant de parcourir la liste des dialectes sétois.

Sept canoës

A l’origine, le Saint-Jean-Baptiste, construit aux Forges et Ateliers de la Méditerranée, à La Seyne-sur-Mer, mesurait 9,50 m, 10 rames pour 12 équipiers. Puis le Gabion-Charrion. L’Alfred Elise-Millet. Le Marie-Boursin, le premier à être équipé d’un moteur auxiliaire, a continué à être détruit lors des bombardements du Môle en 1944. Le maréchal-Joffre et Marius-Oliveri ont continué, de 1987 à 2017. Et de l’amiral-Leenhardt, tous- canoë météo de 17,80 m de long, « auto-correcteur, incroyable et médical en secourisme », équipé de deux moteurs Scannia de 650 CV chacun, et capable de régater à 25 nœuds. Une solide voiture de course coûtant près de 1,5 million d’euros, bénie le 25 novembre 2017, jour de la Sainte-Catherine. Ainsi son prédécesseur, le Marius-Oliveri, est toujours en service : en Corse, au pied de la forteresse de Calvi.

À lire également  La police espagnole enquête sur une «méga fête» organisée dans un lagon d'eau salée fragile | Espagne

Canal 16 ou 196°

« Au moins cent vies ont été sauvées depuis la création de la SNSM », dont l’histoire est jalonnée de moments d’héroïsme (voir par ailleurs). Et plus prosaïque, au travers d’exercices récurrents, dont des remontées d’hélicoptères, avec la Marine Nationale (et la base navale de Hyères), la Sécurité Civile… Continue grâce à l’engagement et la disponibilité d’une vingtaine de volontaires, dont les équipes réagissent pour appeler rapidement. dès que l’avertissement est donné. Cela s’entend immédiatement à la maison grâce à la sirène du sémaphore (qui n’entend que cinq longues explosions pendant la journée). Des appels de détresse atteignant la Traversée (Centre Régional de Secours et de Secours Méditerranéen). Le bateau en détresse se fait via V16 canal 16 sur la VHF, ou par téléphone en composant le 196.

En moins d’un quart d’heure

« Le Crossmed, Michel Zambrano, précise alors les modalités les plus proches de la zone sinistrée, en tenant compte de la météo. L’astreinte de la station est immédiatement prévenue, et le bateau peut repartir sur la zone en moins d’un quart d’heure » . En suscitant « l’angoisse des familles »,… Le prix à payer pour ce sacerdoce humanitaire, et nous ne pouvions pas naviguer en eaux paisibles…

(1) La SNSM Sète est financée par la Ville, EPR-Port Sud de France, les pêcheurs et plaisanciers, les agents maritimes, les dons (Rotary, Lions-Club, Caps, particuliers…). La Ville de Sète, la Région Occcitanie, le Département de l’Hérault, la SNSM nationale et la Fondation Total ont participé à l’achat du nouveau canoë.

À lire également  Deux requins ont créé la panique sur une plage de Catalogne ce dimanche

Liste des équipages 2022

L’équipage 2022 de la SNSM de Sète est composé de : Didier Agresta (Boss), Denis Anne-Lauret, Fabrice Armand, Philippe Cenent, Gérard Corporon, Christian Couronne, Jean-Luc Dagniaux, Rudy Far, Alain Foulc, Laurent Gayraud, Christophe Laurent , David Le Noble, Bruno Liguori, Olivier Renard, Cédric Rodriguez, Patrick Rossignol, Claude Subra, Jean-Pierre Albano, Raymond Dublanc, Claude Rossignol, Michel Zambrano, Jacques Cavaillé (trésorier).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *