Aller au contenu
Accueil » Actualité » Risques d’orages violents : 3 départements dont le Gard en vigilance orange, le point sur les intempéries prévés

Risques d’orages violents : 3 départements dont le Gard en vigilance orange, le point sur les intempéries prévés

Une dégradation va traverser la France d’Ouest en Est ce vendredi 2 septembre. Des orages localement forts sont susceptibles de se produire. Elles seront accompagnées de pluies intenses. Météo France a placé trois départements en vigilance orange.

C’est un phénomène courant pour les régions du sud de la France mais qui n’en est pas moins dangereux. Une dégradation va toucher les départements de l’arc méditerranéen ce vendredi 2 septembre. Accompagnés de forts orages, les pluies poignantes sont importantes sous les plus grosses cellules. De la grêle et des rafales de vent sont également attendus.

En conséquence, Météo France a placé trois départements en vigilance orange : avec le Gard, avec le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône. Tout le reste du territoire est en vigilance jaune.

La localisation précise encore inconnue

D’après les explications de Météo France, c’est la présence d’air froid en altitude qui explique l’instabilité des prochains jours. Jusqu’à dimanche, des orages localement violents seront à redouter autour de la Méditerrannée. « Le contexte général rend leur prévision très délicate en termes de localisation. Néanmoins, le sud du Massif central et la Méditerranée (notamment entre Hérault et Bouches-du-Rhône) semblent être les régions les plus exposées, en durée comme en intensité », détaille l’administration.

À quoi s’attendre ce vendredi ?

Ce vendredi, les orages vont se former dans le Sud-Ouest early dans la journée, selon les usagés du modèle Arome de Météo France. Rapidement la perturbation va se décaler vers l’est et devrait toucher l’Aveyron entre 8 h et 9 h. Entre 10 et 11 h, les orages vont se intensifier en fin de matinée et devraient concerner l’Hérault et le Gard entre 10 h et 12 h.

Des orages localement forts ce vendredi sur les coups de 11h.
Run Arome 12z du 01/09/22 – Météo France via Météociel.fr

La perturbation devrait ensuite sévacuer vers les Bouches-du-Rhône en début d’après-midi. Les plus grosses cellules potrouint être passées en fin d’après-midi. Cependant, des orages peuvent éclater localement, le contexte étant toujours instable.

Renforcement des orages dans la soirée

Dans les départements placés en vigilance orange, « des orages vont se développer, surtout marqués a priori en soirée et première partie de nuit, avec des précipitations intenses : on attend jusqu’à 40 à 60 mm, voire 70 à 100 mm en peu de temps, ponctuellement un peu plus du fait d’un risque de stationnarité », indique météo France qui alerte sur le « risque de ruine et d’inondations par endroits ».

De la grêle, des rafales sous orages et une activité électrique intense sont aussi à redouter. Les prévisionnistes rappellent que les épisodes violents ne sont pas à exclure également dans les départements limitrophes.

Samedi et dimanche plus calme

Samedi, devrait être plus calme que la veille. Des orages poignant éclater entre le Gard et les Bouches-du-Rhône en milieu de matinée, selon les dernières nouvelles du modèle Arpege de Météo France. C’est dans l’après midi que les précipitations potrouint se généralisent et concernent l’ensemble du bassin méditerranéen.

Dimanche, le temps ne devrait plus être évalué. Les précipitations seront localisées mais ne sont pas très importantes. L’instabilité du week-end pourrait même se poursuivre jusqu’en début de semaine.

De l’eau pour le Gard ?

Au total, sur l’ensemble de l’épisode, le modèle Arpège modélisé des prêtements modérés dans le Sud. Il pourrait tomber entre 60 et 80 mm, nomentament dans le Gard. Localement, ces valeurs poignantes sont plus élevées, dépendant directement de la vitesse d’avancée des cellules orageuses.

Avec cumul des précipitations lundi à 8h.

Avec cumul des précipitations lundi à 8h.
Run Arpege 12z du 01/09/22 – Météo France via Météociel.fr

De premières espérances qui restent à confirmer dans les prochaines heures. En effet, la modélisation des orages et particulier du lieu de leur survenue est très compliquée à prévoir en raison du caractère parfois aléatoire de ces phénomènes.

À lire également  La Russie et la marine diffusent une vidéo de nouveaux exercices avec des missiles Kalibr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.