Aller au contenu
Accueil » Actualité » Retraite imminente des croisières : Promouvoir davantage la destination Tunisie

Retraite imminente des croisières : Promouvoir davantage la destination Tunisie

« Environ 800 croisiéristes sont attendus pour le premier voyage prévu le 23 mars et plus de 2.000 pour le second, programmé pour le 28 avril par la compagnie MSC Cruises », nous confie le PDG de Goulette Shipping Cruise, Sami Debbiche. Un retour tant attendu.

Pas moins de 38 navires de croisière accosteront au port de La Goulette pour l’année 2022 mais ceci reste tributaire de l’amélioration de la situation sanitaire en dehors de nos frontières ou à l’échelle locale. La destination tunisienne est officiellement programmée pour les voyages d’une partie du pays le 23 janvier à peine 10 semaines prochaine. De bon augure pour la prochaine saison touristique après deux années de vaches maigres marquées par l’arrêt des voyages en croisière dans le cadre de l’urgence sanitaire mondiale liée à la propagation du Covid-19. Les compagnies avaient annoncé la suspension temporaire des croisières. L’imrente imminente a été annoncée par le ministère du Tourisme et de l’Artisanat.

La Tunisie, un pays magnifique

La Compagnie Voyages of Discovery assure le premier bateau de croisière tourisme de croisière au port de La Goulette le 23 mars prochain et le second voyage est déjà programmé par la compagnie MSC Cruises pour le 28 avril. Si tout va bien sur le plan sanitaire, 7 voyages présentés au menu du programme d’accostage des navires de croisière pour le mois de mai, 6 en juin, 5 en juillet, 4 en août, 7 en septembre, 6 en octobre et, à la fin de ce cycle, 2 en novembre.

La lion du lion revient à la compagnie MSC Cruises avec au programme 28 croisières. Pour rappel, l’ajout de notre pays et spécialement du port de La Goulette à ces croisières estivales 2022 en Méditerranée a été décidé en juin 2021 suite à la visite de notre ministre du Tourisme à cette époque, Habib Ammar, au siège de la compagnie où il a rencontré Pierfrancesco Vago, exécident président de MSC Croisières.

À lire également  Absences et risques de papas, le challenge scolaire s'ouvre - TOUTES les vidéos - Chronique

« La Tunisie est un pays magnifique et un grand hôpital où elle occupe une place particulière pour l’ensemble du groupe MSC, un passage fret par ferries et croissants. Pouvoir proposer une escale à La Goulette sur notre itinéraire en Méditerranée occidentale l’été prochain à bord du MSC Opera, est une opportunité incroyable pour nos passagers de découvrir ce pays extraordinaire. Il y a tant à voir et à découvrir, notamment les merveilles archéologiques antiques de Carthage, classées au patrimoine mondial de l’Unesco, le charmant et pittoresque village de Sidi Bou Saïd et la médina de Tunis avec ses centaines de monuments, palais, mosquées fontaines ». Telle fut la déclaration de Pierfrancesco Vago, publiée sur le site officiel de MSC, suite à sa rencontre avec le ministre tunisien du Tourisme.

MSC Croisières et le ministère tunisien du Tourisme ont également convenu de travailler conjointement notamment sur les futures actions de communication, en Italie, en France et en Allemagne, pour promouvoir l’attractivité de la Tunisie et les croisières comme option privilégiée pour explorer et profiter ses nombreux sites touristiques, a ajouté la même source.

Les préparatifs vont bon train

A cet effet, une séance de travail s’est tenue le 31 janvier dernier sous la tutelle du ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Mohamed Moez Belhassine, en présence des représentants des autorités portuaires et de la société Goulette Shipping Cruise qui gèé cross trafic au port de La Goulette.

Les participants ont transmis l’action de la situation épidémiologique et leur impact sur la sécurisation du tour dans son ensemble et sur la domination du tour de croix qui est conforme au prix de deux cents ans. L’échec d’une dégradation, de la situation sanitaire soit sur le plan national ou international, pourrait donc bien tout remettre en question.

À lire également  Guerre en Ukraine : le milliardaire russe Abramovitch va-t-il mettre sa flotte de méga-yachts à l'abri en Turquie ?

Le ministre du Tourisme a motivé les efforts déployés par toutes les parties appelées à veiller à l’accueil des navires de croisière dans les meilleures conditions, déterminé au passage la nécessité de déployer leurs actions, notamment au niveau du respect du protocole sanitaire en vigueur. Il a également souligné l’importance du tourisme de croisière qui contribue à redynamiser les activités touristiques et commerciales.

Contactez Ceet Effet, le PDG de Goulette Shipping Cruise, Sami Debbiche, nous avons décidé que les préparatifs se feraient dans le train avec non seulement la coordination avec Tourist meme, Transport et la Santé, ainsi que les services portuaires pour l’accueil dans les meilleures conditions des navires. 800 voyageurs sont attendus pour la première croisière prévue le 23 mars et plus de 2.000 pour le second voyage programmé pour le 28 avril.

Notre interlocuteur a fait état des réunions de coordination tenues à cet effet concernant les mesures qui vont être prises en vue de faciliter la sortie des croisiéristes du port tout en respectant les restrictions sanitaires en vigueur, ainsi que les mesures visant à assurer leur sécurité. Toutefois, il a formulé l’espoir de trouver plus de compréhension de la part des autorités douanières à cet égard.

Il faut saisir cette opportunité et mettre les bouchées doubles en vue de booster le secteur du tourisme et le commerce, surtout que le pays a démontré une grande efficacité en matière de vaccination contre la pandémie. Le village touristique compte plus de 38 boutiques dédiées à la vente de produits de l’artisanat est fin prêt pour accueillir les croisiéristes, at-il conclu.

À lire également  Montpellier 2028 : une nouvelle nouvelle étape pour la candidature capitale européenne de la culture

Ce retour tant attendu est synonyme d’une bouffée d’oxygène pour le site touristique du port de la croisière de La Goulette, les archéologiques de Carthage, les artisans commerçants et les restaurants à La Goulette, la Médina de Tunis, Sidi Bou Saïd , La Marsa.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.