Aller au contenu
Accueil » Actualité » Pyrénées-Orientales : un afflux important de clients catalans dans le département

Pyrénées-Orientales : un afflux important de clients catalans dans le département

Limitée l’an dernier par les restrictions sanitaires de part et d’autre de la frontière, la fréquentation du sud de la Catalogne a repris lors de ces fêtes de Noël. Et cela devrait continuer cette semaine avant la fin des vacances scolaires prévue le 7 janvier.

Très présents en 2019 à Perpignan et dans les stations de montagne des Pyrénées-Orientales, les touristes du sud de la Catalogne sont de retour après une fin 2020 compliquée par la fermeture des frontières entre la France et l’Espagne.

Selon les données de ce lundi 3 janvier, 23% de ceux qui ont visité la Loge de Mer au cours des deux dernières semaines, siège de l’office de tourisme de Perpignan Méditerranée, sont originaires de Catalogne. Un flux qui doit se poursuivre cette semaine de l’Epiphanie, fête catholique populaire en Espagne, et les vacances scolaires de l’autre côté des Albères dureront jusqu’au 7 janvier. « Ce matin nous avons encore la forte présence de ce client » détails Emeline Mary, responsable de l’accueil à l’office de tourisme communautaire.

La maternité d’Elne au premier plan

Client selon les professionnels qui se tournent en premier « sur les activités avec les enfants » donc une fréquentation importante des Catalans du sud aux animations et marché de Noël de Perpignan et du Barcarès. Côté patrimoine, la maternité suisse d’Elne, haut lieu de l’histoire de la Retirada, est le site le plus prisé de ces voyageurs.

Nicolas Garcia, le maire de la commune, confirme cet engouement observé dès le premier week-end de Purisima le 6 décembre, lorsque 830 visites sur le site ont été enregistrées pour cette seule journée. Le mois dernier, cette audience a représenté 70 % des visiteurs. Dynamique qui durera jusqu’en février avec l’anniversaire de la Retirada. « C’est vrai qu’on n’entend presque plus que le catalan à la maternité depuis décembre. Depuis les années 2000, ce jeune public a reçu cette histoire de ses parents ou de ses grands-parents. Les récents travaux des historiens sur ce sujet ont permis à toute une génération de prendre un intérêt pour cette histoire positive de la Retirada.. Ils viennent un peu comme un pèlerinage ».

Les modes de consommation de cette clientèle familiale, jeune et active, se tournent de plus en plus vers la gastronomie « green food », c’est-à-dire avant tout vegan, sans gluten et privilégiant les produits issus de l’agriculture biologique.

À lire également  Célébration aujourd'hui de la journée mondiale des migrants : 45% des jeunes tunisiens veulent émigrer

Ce lundi 3 janvier, en cette journée typique d’activité commerciale réduite, cette communauté s’est tournée vers les sites patrimoniaux et notamment à Perpignan vers l’ensemble Cathédrale où certains ont regretté pourtant d’avoir été fermé en fin de journée du Campo Santo jouxtant le gothique. immeuble. . De la grille d’accès à l’ancien cimetière, ils ont encore pu découvrir l’édifice.

« La Catalogne va plus loin grâce aux autoroutes gratuites »

Pierre Anglade, de l’observatoire de l’Agence de développement touristique des Pyrénées-Orientales, confirme que les premiers chiffres montrent généralement une augmentation de la fréquentation, bien sûr par rapport à 2020 mais aussi 2019. « Nous avons une augmentation de 30 % sur cette montagne communautaire par rapport à 2019 et avant le Covid. Nous faisons la même progression en Ville et dans une moindre mesure sur le littoral et la campagne (+ 20 %). bilan définitif car ces visiteurs qui ont parcouru tout le département le feront à nouveau dans les prochains jours j’y vois deux raisons : l’envie de voyager même à proximité, l’envie d’être ailleurs en cette période difficile qui fait que la communauté, majoritairement catalane, venait d’autre chose, Tarragone par exemple ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.