Aller au contenu
Accueil » Actualité » Pyrénées-Orientales – Projet de prison à Rivesaltes : la cave Arnaud-de-Villeneuve assigne l’Agglo en justice

Pyrénées-Orientales – Projet de prison à Rivesaltes : la cave Arnaud-de-Villeneuve assigne l’Agglo en justice

Opposés depuis le début au projet de prison à quelques mètres de leur cave coopérative, les viticulteurs d’Arnaud-de-Villeneuve se retournent nouvelles opposés à Perpignan Méditerranée Métropole.

Ils estiment avoir fait les frais de déloyauté contractuelle de la part de Perpignan Méditerranée Métropole. Les membres du bureau de la cave coopérative Arnaud-de-Villeneuve ont annoncé ce mardi 29 novembre avoir lânz une procédure judiciaire à l’encontre de l’Agglo, procédure qui date du mois de juin 2022.

Lire aussi :
Pyrénées-Orientales : la prison de Rivesaltes se concrétise, l’enquête publique ouverte

La coopérative a racheté ses locaux en 2020 après deux ans de négociations : « Mais nous estimons que PMM a oublié de nous préciser un point de détail, qui n’en est finalement pas un »souligne Brice Cassagne, président de la cave coopérative Arnaud-de-Villeneuve.

Lire aussi :
Les viticulteurs interpellent le préfet contre la future prison de Rivesaltes : « Un mépris pour la filière »

Pour refuser le prix de rachat du site, l’Agglo aurait, selon les vignerons, proposé de retirer du périmètre d’achat un ensemble de parcelles de 15 000 m², ce que la cave aurait donc accepté, pour apprendre quatre mois plus tard le projet de prison sur ladite parcelle : « Come on dit, on pense qu’il y avait anguille sous roche ».

Lire aussi :
Pyrénées-Orientales : les points « sensibles » de la concertation sur la seconde prison à Rivesaltes

La première audience de cette procédure devrait avoir lieu au mois de janvier prochain.

Plus d’informations à venir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *