Aller au contenu
Accueil » Actualité » Pyrénées-Orientales – Massif du Canigou : l’ouverture du refuge des Cortalets annonce l’été

Pyrénées-Orientales – Massif du Canigou : l’ouverture du refuge des Cortalets annonce l’été

L’emblématique refuge des Cortalets ouvre ses portes samedi 28 mai. Une ouverture qui complète l’offre d’accueil autour du massif du Canigó et qui lance la saison estivale sur les hauteurs.

Sant Guillem, Las Conques, Batère, Marialles et les Cortalets, samedi prochain les cinq refuges gardés du massif seront prêts à accueillir les randonneurs de tous poils. Thomas Dulac, le gardien des Cortalets est le dernier à ouvrir. Peinture, bûcheronnage, électricité, bricolage divers, approvisionnement (…), le travail ne manque pas. A plus de 2100 mètres, il faut chaque année faire face aux stigmates laissés par l’hiver. Mais cette année encore les équipes seront prêtes.

Le refuge rouvre ses volets après l’hiver.
Ph. C

Un maître-pastier aux Cortalets

Prêtes à accueillir les randonneurs, mais aussi à jouer leur rôle de sentinelle dans cet environnement sauvage. L’heure est à la remise en route et cette année, bonne nouvelle, « on pourra réutiliser les couvertures, les clients ne seront plus obligés d’amener leur sac de couchage ». Une mesure Covid qui disparaît, mais Thomas Dulac reste prudent pour la saison qui commence : « Nous n’avons pas rouvert à 100 % de nos capacités et l’inflation est un vrai souci en ce moment. Une grosse partie des fournisseurs applique des augmentations de tarifs, mais j’ai décidé pour ma part de ne pas les changer » .

Certaines chambres ont été entièrement refaites.

Certaines chambres ont été entièrement refaites.
Ph. C

Avis aux amateurs, cette année, en plus de la désormais traditionnelle bière des Cortalets (brassée avec l’eau du Canigó) et des produits locaux sublimés par Claude (le cuistot), le refuge va proposer des raviolis aux fûts picolat. « Servis et vendus juste aux Cortalets », précise le gardien qui a profité de la trève hivernale pour passer son diplôme de maître-pastier en Italie. Des pâtes fraîches (spaghettis, macaronis, tortellinis et donc raviolis) vont compléter des menus déjà réputés.

Les tables vont être réinstallées et la vie va reprendre au refuge.

Les tables vont être réinstallées et la vie va reprendre au refuge.
Ph. C

Attention cependant à penser aux réservations. « Nous sommes complets tous les week-ends jusqu’à mi-juillet ». Environ 80 lits de refuge situés sur le GR10 sont tarifés. Il faut dire que le réveil au pied du pic du Canigó, sur un balcon qui domine la mer Méditerranée, mérite le détour. Les derniers névés fondent, la montagne se pare de mille couleurs. Randonneurs, gastronomes, amoureux de la nature et autres poètes sont attendus à bras ouverts dans ces refuges montagnards, que ce soit à la journée ou pour un périple de plusieurs jours.

À lire également  Un tren de borrascas dejará lluvias abondants et généralisés pendant toute la semaine | Espagne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *