Aller au contenu
Accueil » Actualité » Perpignan : tout ce qu’il faut savoir sur les nouvelles poubelles orange qui arrivent chez vous

Perpignan : tout ce qu’il faut savoir sur les nouvelles poubelles orange qui arrivent chez vous

Vous connaissez la verte, la jaune, voici l’orange. Le service de collecte des déchets met en place des poubelles orange pour collecter les biodéchets des habitants. Épluchures, restes de repas, marc de café, poisson, laitages sont contressentes. Le dispositif sera testé dans les 36 communes de Perpignan-Métropole, tout comme la communauté de communes Albères Côte Vermeille Illibèris. Une campagne d’information est en cours. Début des collectes première quinzaine d’octobre pour Perpignan-Métropole, début novembre sur Albères-Côte Vermeille-Illiberis.

Les biodéchets, c’est quoi ?

Les biodéchets des particuliers sont les restes alimentaires, les déchets organiques qui se décomposent naturellement comme les épluchures, restes de repas, coquilles d’œufs, marc de café, les sachets de thé, les déchets carnés, carcasse de poulet, le poisson, les coquillages, les laitages … Ils représentent 30% du poids de nos déchets, soit 66,6 kg par habitant ce qui représente l’échelle du territoire du Sydetom66 (Syndicat départemental de transport et de valorisation des ordures ménagères et déchets assimilés) 32 500 tonnes .

Que dit la loi ?

La loi contre le gaspillage alimentaire dite loi AGEC (anti-gaspillage pour une économie circulaire), interdit l’incinération des biodéchets d’ici le 31 octobre 2023, et demande aux collectivités de mettre une spécificité collectée pour permettre la mise en place d’ une filière de valorisation organique comme la méthanisation ou le compostage industriel.

Quelles communes sont concernées ?

Les communes de Perpignan Méditerranée Métropole : Baho, Baixas, Bompas, Cabestany, Canet-en-Roussillon, Calce, Canohès, Cases-de-Pène, Cassagnes, Espira-de-l’Agly, Estagel, Le Barcarès, Le Soler, Llupa, Montner, Opoul-Périllos, Perpignan, Peyrestortes, Pézilla-la-Rivière, Pollestres, Ponteilla-Nyls, Rivesaltes, Saint-Estève, Saint-Féliu-d’Avall, Saint-Hippolyte, Saint-Laurent-de-la-Salanque, Saint-Nazaire, Sainte- Marie-la-Mer, Saleilles, Tautavel, Torreilles, Toulouges, Villelongue-de-la-Salanque, Villeneuve-de-la-Raho, Villeneuve-de-la-Rivière, Vingrau.
Début des collectes mi-octobre 2022.

À lire également  Pyrénées-Orientales : Jean Vila, Philippe Benguigui, Jérôme Ripoull, Serge Planes, ces quatre personnalités catalanes dans la promotion du 1er janvier de la Légion d'honneur

Les communes de la Communauté de Communes Albères Côte Vermeille Illibèris : Argelès-sur-Mer, Bages, Banyuls-sur-Mer, Cerbère, Collioure, Elne, Laroque-des-Albères, Montesquieu-des-Albères, Ortaffa, Palau-del-Vidre, Port-Vendres, Saint-André, Saint- Genis-des-Fontaines, Sorède, Villelongue-des-Monts.
Début des collections début novembre 2022.

Où seront ces bacs orange ?

On distingue deux modes de collecte. Le mode « bac individuel » orange pour les pavillons. C’est sur le territoire de la communauté de communes Albères Côte Vermeille Illibéris qu’il sera testé.

Le mode « bac de regroupement » orange, ces contenants seront situés sur les axes de passage ou sur les parkings des usagers et desserviront des dizaines d’habitations. Ce dispositif sera expérimenté sur le secteur de Perpignan Méditerranée Métropole. La collecte des biodéchets sera aussi testée auprès des professionnels comme les restaurateurs. Dans les deux cas de figure, les utilisateurs seront équipés de seaux (bioseaux) ou de sacs biodégradables pour faire le lien entre la cuisine et la poubelle orange. Une fois les biodéchets collectés ils seront contrôlés et transportés vers un méthaniseur pour être valorisés en biogaz. « Sans l’adhésion de la population, cette opération n’est pas viable, en ce sens des campagnes de communication et de sensibilité sont en cours de réalisation par les collectivités et le Sydetom66 »précise le Syndicat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.