Aller au contenu
Accueil » Actualité » Perpignan : Michel Peu nous a quittés

Perpignan : Michel Peu nous a quittés

La musique était sa vie. Michel Peus, ancien directeur adjoint du conservatoire de Perpignan, est décédé dans la nuit de dimanche à lundi.

La musique, Michel Peus l’avait dans le sang. Son père André -à qui il a remis un émouvant livre hommage- était effectivement pianiste et directeur du conservatoire de Perpignan. Si Michel Peus a choisi de se consacrer au même instrument, c’est à Paris auprès de ses maîtres, Vlado Perlemuter et Alfred Cortot qu’il s’est perfectionné après avoir exécuté des études musicales en terres roussillonnaises où enfant, il avait eu l ‘immense privilège de croiser Pau Casals à Prades.

Avide de connaissances mais également soucieux de partager son art, il a également appris la direction d’orchestre avec Pierre Dervaux. Devenu professeur certifié de piano, il a enseigné au Conservatoire de Perpignan dont il est devenu directeur adjoint aux côtés de Daniel Tosi.

Si son rôle d’enseignant l’a parfaitement combiné, Michel Peus ne s’en est pas contenté. Acharné de travail, il a ainsi été notamment vice-président et directeur artistique du festival Pau Casals de Prades ; vice-président de l’office régional de la culture; président fondateur de l’ADDM 66 ; et, enfin, directeur artistique du festival « Elne Piano Fortissimo ». A ce moment, il est honoré par le saint patron du ministère par le ministre de la Culture et nommé par des universitaires dans l’Ordre des Palmes.

L’histoire de la musique en Roussillon entre 1939 et 1984

Très investi dans la transmission de la culture pour tous, toujours accompagné de son épouse Nicole, Michel Peus ne poursuivait qu’un objectif : proposer des concerts de qualité au plus grand nombre et démocratiser la musique classique. Un engagement du quotidien le lequel il ne comptait pas ses heures ni ses efforts. Que ce soit pour accueillir les artistes les plus réputés ou, juste coller des affiches de concerts au bord des routes, il était toujours partant.

À lire également  300 kg de ramassés déchets lors de la balade de nettoyage de l'association Apo-gé

Il est également l’auteur de deux livres qui retracent l’histoire de la musique en Roussillon entre 1939 et 1984 parus aux éditions Mare Nostrum et Le Revenant éditeur et avaient reçu le prix Méditerranée.

Ses obsèques seront annoncées ce jeudi 31 mars à 9 heures à la cathédrale de Perpignan.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *