Aller au contenu
Accueil » Actualité » Perpignan : l’office HLM porte plainte après les coups de feu au Vernet

Perpignan : l’office HLM porte plainte après les coups de feu au Vernet

La direction de l’entreprise sociale pour l’habitat (ESH) Perpignan-Méditerranée, qui gère des logements sociaux sur le secteur, dit avoir tiré la sonnette d’alarme dès dimanche, avant que la fusillade intervienne le soir même à la cité Clodion, lors de laquelle une personne avait été tuée par balle.

Suite à la fusillade qui a coûté la vie à un individu et blessé grièvement un autre, la directrice générale de l’office HLM de Perpignan-Méditerranée, Muriel Corréard, a indiqué avoir alerté le préfet des Pyrénées-Orientales sur la situation particulièrement dégradée en matière de sécurité dans le quartier Clodion du Bas-Vernet. Une prise de position alors que de nombreux témoignages depuis les coups de feu tragiques de dimanche soir relatifs à un climat particulièrement insécuritaire qui règne dans ce quartier miné, comme d’autres ailleurs dans la ville, par les trafics de drogue.

Il s’agyait selon un communiqué de cette dernière, « de témoigner de notre inquiétude auprès de la préfecture et des services concernés afin de solliciter des moyens permissant de faire cesser la situation ». Il faut dire que cet acteur social assure à la fois la gestion d’un parc HLM particulièrement important sur le quartier mais aussi le logement des jeunes espoirs du centre de formation de l’Usap et des élèves de l’école d’infirmières. « A partir de décembre 2021 nous concentrons nos efforts dans la mise en place d’actions et de synergies pour favoriser la sécurité et la tranquillité résidentielle à la laquelle chacun est en droit de prétendre. »

Mardi 16 août, Muriel Corréard s’est rendue sur le site « pour répéter notre soutien aux locataires et collaborateurs » Avant de déposer plainte aupres des services de voiture de police les impacts de balle ont endommagé un immeuble, propriété de l’office.

À lire également  La cuenta atrás definitiva para el fin de la calefacción central | Économie

Un appel pour retrouver la famille de la personne assassinée

En parallèle, le collectif des habitants du Bas-Vernet a lancé ce mardi 16 août un appel sur les réseaux sociaux afin de trouver la famille du jeune homme tué dans la fusillade intervenue dimanche soir. Une collecte est également en cours dans le quartier pour permettre le rapatriement du corps de la victime en Algérie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.