Aller au contenu
Accueil » Actualité » Perpignan : camelots, brocanteurs, antiquaires… les bonnes affaires inonderont le centre-ville ce 11 novembre

Perpignan : camelots, brocanteurs, antiquaires… les bonnes affaires inonderont le centre-ville ce 11 novembre

Près de 200 commerçants non sédentaires s’installeront dans le centre-ville de Perpignan pour ce 11 novembre. De la place Méditerranée avec les camelots, jusqu’au palais des congrès avec les brocanteurs et antiquaires, tout un axe de la ville sera dédié aux bonnes affaires.

Cela faisait (très) longtemps que l’hypercentre perpignanais ne s’était transformé en si grand marché de plein air. Ce vendredi 11 novembre, entre le retour des camelots en centre-ville, exilés depuis plusieurs années au polygone nord, et le déballage massif des brocanteurs et antiquaires, près de 200 marchands non sédentaires s’installeront en hypercentre.

Six ans plus tard, le retour des camelots

Sur les étals des camelots, il faut traditionnellement fouiller pour trouver la pépite.
Archives L’Indépendant – Archives L’Indépendant

Partis en périphérie de Perpignan, au Polygone nord, les camelots se sont retrouvés en 2022 le centre-ville. Ils seront installés pour la première fois place Méditerranée. Les camelots à Perpignan, c’était une institution. Chaque année, plusieurs centaines de ces commerçants non sédentaires se donnaient rendez-vous le 11-Novembre. Annulée dès 2016, en raison de l’état d’urgence décrété après les attentats, elle était depuis qu’un vague souvenir de chineur perpignanais. Pour ce retour six ans après, une centaine d’ambulants sont attendus de 8 heures à 19 heures.

90 brocanteurs et antiquaires aux allées Maillol, pas loin d’un record

MARCHE A LA BROCANTELLELe cahier des charges pour les brocanteurs et antiquaires exige "des pièces authentiques et surtout pas de neuf".

MARCHE A LA BROCANTELLELe cahier des charges pour les brocanteurs et antiquaires exige « des pièces authentiques et surtout pas de neuf ».
L’INDÉPENDANT – MICHEL CLEMENTZ

Aux allées Maillol, ils seront au moins 90 brocanteurs et antiquaires à s’installer du palais des congrès jusqu’à la place du colonel Dominique Cayrol. « Ce sera la méga brocante« , lâche sans feindre son excitation Bernard Rouflay, président départemental du syndicat national du commerce de l’antiquité et de l’occasion. Ces dernières années, lors des déballages les plus importants, une cinquantaine de professionnels était en rassemblements. Ce vendredi, Bernard Rouflay double la mise en ayant convaincu des brocanteurs et antiquaires étrangers au département de faire le déplacement. »Nous avons un partenariat avec les antiquaires de Toulouse qui seront bien représentés. Nous avons beaucoup d’arrivées depuis la Catalogne sud, l’Occitanie mais aussi la Charente Martime et même la Bretagne« , déballage-il. Le déballage se fera dès 6 heures du matin et devrait durer jusqu’à la tombée de la nuit. Le samedi, la brocante hebdomadaire, est maintenue.

À lire également  Pyrénées-Orientales : un afflux important de clients catalans dans le département

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *