Aller au contenu
Accueil » Actualité » « On est Marseillais avant tout », liesse collectif sur le Vieux-Port après France-Maroc

« On est Marseillais avant tout », liesse collectif sur le Vieux-Port après France-Maroc

Le premier fumigène rouge vient d’être craqué, quelques minutes après le coup de sifflet final marquant la victoire des Bleus sur le Maroc en demi-finale de la Coupe du monde. Dans ce décor enfumé, qui cache à peine les bateaux du Vieux-Port de Marseille derrière lui, Stéphane écarte ses bras recurves d’un drapeau de la France pour serrer Aymen, un drapeau marocain sur le dos. « On est unis et on est ensemble, lance le supporter des Bleus dans un grand sourire. C’était un beau match et une belle proposition. Le Maroc peut être fier de son parcours. »

« Il y a de quoi aussi être fier d’être Français », se félicite Aymen. Derrière eux, les feux d’artifice, dignes d’un 14-Juillet se reflètent dans la mer Méditerranée. Les premiers d’une longue série, venus illuminer une soirée de liesse à Marseille où, semble-t-il, le mot d’ordre était la fête, au-delà des éventuelles divisions et tensions craintes plus tôt par les autorités.

Dans les pubs plus tôt comme sous l’ombrière du Vieux-Port, entre deux pétards, les drapeaux français, marocains et mêmes algériens s’emmêlent, dans une euphorie collective rafraîchissante. « Franchement, bravo au Maroc, admire Lucas, peinturluré de bleu, de blanc et de rouge. Ils se sont bien battus. Et voir cette ambiance, ça fait trop plaisir. La fête est magnifique. Tout à l’heure, des Marocains m’ont demandé de prendre des photos. Sur les réseaux sociaux, les gens craignaient que ça se passe mal. Mais la semaine dernière déjà, ça s’était super bien passé avec les Marocains à Marseille. Ailleurs, je sais pas. Mais, ici, c’est comme ça que ça se passe ! »

À lire également  « C'était ahurissant » : Richard Gere sur le canot de sauvetage au cœur du procès de Salvini | Développement global

« Les chants, c’est pour l’OM ! »

« Marseille, c’est la cosmopolitanie !, s’amuse Emma. Je suis membre des South Winners, et ici, il ya que des Marseillais. Les chants d’ailleurs, c’est pour l’OM ! » Assez spontanément, c’est en effet le célèbre « Allez, allez, allez Marseillais ! » qui a fait trembler les murs du Vieux-Port pendant la mi-temps. Et au coup de sifflet final, entre deux Marseillaises, la ritournelle phocéenne hostile aux habitants de la capitale et leurs séants a rapidement fait l’unanimité. « C’est vrai que moi, je me sens Marseillais avant Français, amuse-toi son ami Loris. Ici, on est Marseillais avant tout, avant d’être Marocain, Arménien, ou quoi que ce soit ! Là, en vrai, on se console avec l’équipe de France, en attendant la reprise de l’OM. Même si avec l’OM, ​​on est jamais heureux ! »

Le jeune homme s’éloigne, impatient de pouvoir célébrer cette nouvelle victoire dans une ambiance bon enfant. Selon la préfecture de police des Bouches-du-Rhône, 3 000 personnes se sont rassemblées lors de la soirée sur le Vieux-Port, dans une ambiance festive. Une seule interpellation est à déplorer, pour vol d’un téléphone portable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *