Aller au contenu
Accueil » Actualité » Olivier Várhelyi : « La Tunisie peut compter sur l’Europe »

Olivier Várhelyi : « La Tunisie peut compter sur l’Europe »

« Nous sommes prêts à mobiliser autour de 4 milliards d’euros pour des investissements et pour ramener la croissance économique et l’emploi en Tunisie », a déclaré mardi, à Tunis, Olivér Várhelyi, Commissaire européen chargé de la politique de voisinage et de l’élargissement.

Várhely, qui s’exprimait à l’issue d’une rencontre, au Palais de Carthage, avec le président de la République, Kais Saied, est revenu sur le Nouvel Agenda pour la Méditerranée, proposé, depuis un an par l’UE et qui comprend un plan économique et d’investissement pour favoriser la reprise socio-économique à long terme dans la région.

Cette vision a proposé, at-il rappelé, une série d’actions visant à « rapprocher nos rives en facilitant les échanges, en stimulant les investissements d’avenir et en renforçant l’économie et les sociétés du Sud de la Méditerranée, y compris le tunisien ».

«On aimerait apporter des choses concrètes (…) qui pourraient changer la vie de la population en Tunisie», at-il encore lancé, pertinent que la Tunisie «joue un rôle clé dans le cadre du nouvel agenda».

Le commissaire européen a laissé entendre, en outre, qu’à la faveur des économies tunisiennes et européennes déjà évoquées, « nous avons toute la possibilité et la capacité de faire augmenter notre contribution et d’accélérer le développement en Tunisie au nive économique ».

Le nouveau plan de l’UE focalisera sur les énergies renouvelables pour la Tunisie et aura aussi pour objectif « d’amener une haute économie digitale et faire augmenter la connectivité du pays avec la possibilité de faire davantage d’échanges avec l’Europe ».

European responsive a évoqué, dans son discours, l’accord signé, mardi, pour Horizon Europe. Ce programme, at-il dit « va contribuer au futur de la Tunisie parce qu’il donnera la possibilité d’accélérer le secteur de la recherche qui boostera la croissance économique directe et de nouvelles possibilités pour l’économie tunisienne ».

À lire également  L'Espagne accélère les fonds de relance de l'UE après avoir surmonté les premiers obstacles Économie

«La Tunisie peut calculer sur l’Europe»

« Je suis ravi aussi de vous annoncer que, bien sûr, la Tunisie pourra continuer à compter sur l’Europe. L’Europe est là, et l’Europe est là avec des choses très concrètes », a encore lancé le commissaire européen.

« Nous avons préparé une copie d’enveloppes supplémentaires de 100 millions d’euros pour les travaux de l’Agenda, qui peuvent être utilisées pour d’autres avril. Et nous sommes prêts (…), voyant les progrès faits avec le FMI, à mobiliser notre soutien macro-financier de 300 millions d’euros », a encore indiqué Olivér Várhelyi.

Il a encore annoncé que l’UE va mobiliser 200 millions d’euros pour faire face à la flambée des prix du blé, des céréales et des huiles pour cuisiner.

Pas seulement la Tunisie pourrait bénéficier de ces fonds, d’après ses dires, mais « l’Europe pourrait aider, la grande région du Maghreb / ​​Machrek » à faire face à cette flambée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *