Aller au contenu
Accueil » Actualité » Montpellier : le projet de la Zac Saint-Paul de la Paillade sur les rails pour la mise en chantier en 2024

Montpellier : le projet de la Zac Saint-Paul de la Paillade sur les rails pour la mise en chantier en 2024

Michaël Delafosse, maire de Montpellier et président de la métropole et Coralie Mantion, vice-présidente chargée des affaires urbaines ont lancé mercredi le projet de transformation du quartier Saint-Paul de la Paillade en Zac à l’horizon 2024/2025.

Michaël Delafosse, maire de Montpellier et président de la métropole et Coralie Mantion vice-présidente en charge de l’urbanisme ont prêté ce mercredi à la Maison de projet Gisèle Halimi de la Paillade le projet de la Zac Saint-Paul. Un projet intégré dans le programme de rénovation du quartier de la Mosson. La future Zac viendra en lieu et place de l’actuel centre commercial, son parking et quelques débords.

Des halles, un groupe scolaire

La zone Saint-Paul représente une surface totale de 26 hectares sur laquelle elle sera construite avec le siège de Serm-SA3M-ACM (Altémed) « ce sera une Folie qui fera l’objet d’un concours d’architecte », ont insisté les élus. Les Halles de la Méditerranée, des commerces, de nouveaux logements, un groupe scolaire viendront s’ajouter. Côté Mosson, un cours paysager est envisagé.

Coralie Mantion détaillée avec projet : « C’est un quartier central, stratégique, à la jonction des Hauts-de-Massanne, de Malbosc et de la Paillade. Le périmètre va de la résidence Neptune jusqu’au collège les Escholiers d’un côté, du parc de Malbosc jusqu’à  »à la coulée verte de la Mosson de l’autre ». Sortie donc la résidence Neptune, face au centre commercial « elle sera démolie pour le siège d’Altémed »sortie le centre commercial pour donner naissance aux halles « les commerçants seront relocalisés sur place ». Une partie du terrain du terrain du collège les Escholiers sera récupérée « pour construire des logements ». Enfin, à l’est, le nouveau groupe scolaire baptisé Hypatie sera « en lisière du quartier pour retravailler la carte scolaire et créer de la mixité sociale ».

Le projet global de transformation du quartier de la Mosson
DR

Une partie du financement par l’Anru

Concernant les échéances, la concertation préalé a commencé, ceci jusqu’au 12 novembre. Un registre est à la disposition des habitants (participer.montpellier.fr ou en mairie). Une réunion publique est prévue le 19 octobre. La création de la Zac est prévue en 2023, les premières démolitions en 2023, 2024 (Neptune), l’enquête publique en 2024 pour une mise en chantier en 2024/2025. Côté finances, l’Agence nationale de rénovation urbaine (Anru) a validé des crédits sur le projet global de la Mosson pour 138 M€ (88M€ obtenus dans la convention signée en 2021 et 50 M€ supplémentaires dans l’avenant concernant notamment Saint -Paul) et la métropole s’est engagée pour 97 M€, jusqu’en 2026. Le coût global de la rénovation de la Paillade s’élève à 540 M€ « intégrés dans le Plan pluri annuel d’investissement (PPI), Michaël Delafosse a insisté.

À lire également  Tribune "Entre terre et mer" du CPIE Bassin de Thau : la pollution plastique en Méditerranée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *