Aller au contenu
Accueil » Actualité » Méditerranée : Ce week-end, c’est le grand ménage sur les plages et le littoral

Méditerranée : Ce week-end, c’est le grand ménage sur les plages et le littoral

Avec World Cleanup Day, la journée mondiale du nettoyage de la planète, a lieu ce samedi. Sur notre littoral, de nombreuses opérations de collecte sont organisées et pour l’ONG Les Peuples de La Mer, ce sera l’occasion, dimanche, de lancer sa grande opération « Tout part à la mer ». Celle-ci a pour vocation de mobiliser l’ensemble des communes du Parc Marin et voisines.

Les déchets sauvages font partie de notre quotidien. Il s’agit d’un véritable fléau environnemental qui génère un impact négatif sur la biodiversité. Ces déchets se retrouvent partout, jusqu’au fond des océans. 80% des déchets retrouvés dans la mer proviennent de la terre et une bouteille en plastique a mis des centaines d’années à se dégrader. Constatée et dénoncée partout dans le monde, cette situation amène de multiples à s’organiser pour mener des actions localement et éradiquer les déchets sauvages de l’environnement.

Lire aussi :
A 70 ans, cette Anglaise fait la guerre aux déchets plastiques sur les plages de Cornouailles

La raison d’être du Journée mondiale du nettoyage est de fédérer de manière positive et festive ces actions car, en les synchronisant, le message a une portée bien plus puissante. Au-delà du ramassage des déchets, l’objectif de cette Journée mondiale du nettoyage de la planète est aussi d’éveiller les consciences et d’inviter la société à réfléchir sur la consommation quotidienne et la création de déchets qui en découle. La pollution numérique en fait partie, d’où l’importance d’agir à tous les niveaux…

Prévenir avant les tempêtes d’automne

Ce samedi 17 septembre, plus de 2000 actions auront lieu dans l’hexagone et plusieurs sur le littoral de l’Aude et des Pyrénées-Orientales. Si la journée « officielle » est celle de samedi, des initiatives sont prises tout au long du week-end-notamente par l’ONG Les Peuples de la Mer, basé à Leucate, qui, tout au long de l’année, vogue sur Mare Nostrum pour recenser les cetacés, les poissons et les oiseaux, aux abords des futurs sites d’implantation des éoliennes flottantes, mais pas seulement. Elle appelle à la mobilisation ce dimanche, à Leucate. Véritables vigies dans le golfe du Lion, ces bénévoles (naturalistes, photographes, plongeurs, vidéastes etc.) font le terrifying constatant que malgré le fait que l’ensemble du globe est sensibilisé aux phénomènes de pollutions marines la situation ne s’améliore que légèrement.

À lire également  Des Phéniciens aux mines, voyagez à la recherche de l'histoire - Culture & Spectacles

Lire aussi :
Toujours autant de déchets dans les cours d’eaux : le constat amer des associations

« La saison estivale se termine et la nature reprend ses droits. Mais elle porte encore les traces de l’activité humaine de ces deux mois d’été et de l’année écoulée », explique Serge Briez, président de l’ONG. De cette reprise de possession du littoral, il peut en témoigner. Ce judi 15 septembre, avec son navire et les observateurs débarqués, ils ont pu observer une cinquantaine de dauphins, à 5 milles de la côte, au large de Leucate comme de Port-la Nouvelle. Cependant, à quelques jours ou semaines d’épisodes méditerranéens qui s’annoncent majeurs cette année en raison des canicules (terrestres et marines), il y a urgence à faire un grand ménage pré-automneal.

Une proposition « d’union et communautaire »

« En 2021, près de 500 kg de déchets ont été collectés par une quarantaine de bénévoles sur les berges et dans l’eau du chenal du Port de Leucate. Families avec enfants, adultes bénévoles, plongeurs apnéistes se sont réunis pour éviter avant le retour de la tramontane et des tempêtes d’hivers une pollution maritime importante. En 2022, nous avons lancé une série d’actions, baptisée « Tout part à la mer », afin de sensibiliser le grand public, en amont, sur les conséquences sur l « environnement marin de certains gestes du quotidien »explique Serge Briez.

« Tout part à la mer » a pour vocation de mobiliser l’ensemble des communes du territoire du parc marin du golfe du Lion et voisines. Mais aussi l’arrière-pays car les mégots, bouteilles plastiques, canettes, sachets plastiques etc. qui polluent notre bien commun maritime ne sont pas le seul fait des millions de touristes qui fréquentent le littoral. C’est la responsabilité de tous.

À lire également  Cinéma : Capri Hollywood, Campion et Sorrentino - Films gagnants

Les communes de l’Aude et des P.-O. se mobilisent sur le littoral

Il est impossible de dresser la liste des lieux de rendez-vous fixes dans le cadre de cette opération mondiale, lancée en Norvège en 2008, et qui rencontre un beau succès dans le golfe du Lion.
La solution, si vous souhaitez vous mobiliser entre aujourd’hui et dimanche, est de consulter la carte interactive proposée sur le site worldcleanupday.fr.

Vous y trouverez les lieux de rendez-vous, disposerez des contacts et profils des organisateurs locaux etc. En outre, le site regorge d’informations, vous permet de faire des dons, de télécharger des outils visuels de promotion, mais aussi pédagogiques si vous êtes enseignant de la maternelle jusqu’à l’université et même, pour les parents, de quoi sensibilisant la jeune génération qui sera impactée.
Cette journée du grand-nettoyage n’a jamais rencontré un tel succès que cette année. Est-ce le signe d’une prise de conscience qui tend à se généraliser ? Ayons espoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.