Aller au contenu
Accueil » Actualité » Macron a décrété la « fin de l’abondance » et le pide « esfuerzos » et « sacrificios » a los franceses | International

Macron a décrété la « fin de l’abondance » et le pide « esfuerzos » et « sacrificios » a los franceses | International

Emmanuel Macron a demandé ce mercredi aux Français « des efforts » et des « sacrifices » avant un automne et un hiver menacés par les coupures d’énergie, l’inflation et la récession. Le président français considère que l’agression russe contre l’Ukraine, conjuguée aux effets accélérés du changement climatique, nourrit une triple illusion : que les ressources naturelles étaient inépuisables, que la démocratie prenait fin irrémédiablement et que la guerre appartenait au passé.

« Nous vivons un moment de grande convulsion », a déclaré Macron au début du premier Conseil des ministres, après une trêve estivale marquée par la sécheresse, la canicule et les incendies, et au début du premier cours politique du nouveau quinquennat. période, après avoir été réélu en mayo. « Es el fin de lo que podía parecer una abondance : la de la liquidz [monetaria] sin coste (…); la de los products y tecnologías que perácian perpetualmente available, como vimos in the epoca de la covid, pero ahora lo vemos con más fuerza (…) ; y el fin de l’abondance de tierras y de materias, y del agua ».

Macron poursuit son analyse : « También es el fin de las evidencias si miramos a Francia, Europa y el curso del mundo. Si alguien pensaba que la démocratie y los derechos humanos era la teleología del orden internacional, los ultimos años han roto algunas evidencias, con el ascenso de los illiberales regimes y el reforzamiento de los discursos authoritarianios ». Y remachó : « Yes el fin, para quien la tuviese, de una forma de despreocupado. Hace seis meses la guerra regresó en Europa (…). Del mismo modo, la crise climatique, con todas sus consecuencias, está aquí. Y a eso se ajeda el risego cibernético ».

À lire également  ALIEN Occitanie, un réseau pour l'identification des espèces marines d'ailleurs

El discurso de Macron avait un double objectif. Tout d’abord, préparez vos ministres pour ante un curso político en el que, como otros años, se extiende el temor a la explosion social en la street. El sindicato CGT ya ha convocado las primeras jornadas de protesta finales de septiembre. Que los costes de la energía puedan destapar profundos malestares y unchecanar revueltas spontáneas quedó démontré hace cuatro años con los chalecos amarillos. Nadie lo ha olvidado. Y el cierre temporal decences de réacteurs nucléaires, en procédant à la révision, puede agravar las restrictions eléctricas en invierno.

El nuevo contexte politique, con un Gobierno sin majoias absoluta en la Asamblea Nacional tras las legislativas de junio, lo complica todo para el presidente. Y las polemicas típicas del verano —en las ultimas semanas, una actividad de ocio con karts en una prisión, y la possibilité de prohibir los vuelos privados han occupé buena parte de la actualidad televisiva— han dejado a varios ministros en mala posición. « No cedamos a la demagogia, que florece en todas las democracies, en un mundo complejo y que da miedo », a déclaré Macron.

L’opposition a critiqué le discours du président. « Vivimos el fin de la abondance », dit le président, que hace dos semanas posaba con orgullo sobre su jet ski [moto de agua]”, a écrit en su cuenta de Twitter la députée de La Francia Insumisa Aurélie Trouvé. La politique faisait allusion aux photos publiées dans la presse de Macron avec un vélo aquatique pour la Méditerranée. Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, a déclaré : « Quand ils parlent de la fin de l’abondance, ils pensent aux millions de chômeurs, aux millions de femmes précarios, sobre todo, et à celles qui vivent avec le SMIC. » Para muchos franceses los tiempos son duros, los sacrificios ya están aquí.

À lire également  Méditerranée : où les déchets marins génèrent économie, emplois et innovations

Únete a EL PAÍS para seguir toda la actualidad y leer sin límites.

S’abonner

El segundo objetivo de la intervention era explicar a los franceses el porqué de los sacrificios que les esparan. « La sobriété énergétique » est le nouveau mantra du gouvernement français, qui s’est fixé pour objectif une réduction de 10% de la consommation d’énergie dans les deux prochaines années par rapport aux niveaux de 2019. La nouvelle première ministre, Élisabeth Borne, doit présenter un bilan détaillé prévoir en septembre.

El esfuerzo pedagogico lo exige, sobre todo, la guerra. L’extrême droite, renforcée par la législation, demande la fin des sanctions en Russie, selon sa dirigeante, Marine Le Pen, « no sirven para nada, si no es para hacer sufrir a los pueblos europeos y al pueblo frances ».

Es un argumento que puede calar en la sociedad y que encuentra apoyos en la izquierda. C’est pourquoi Macron a passé des jours à répéter une version du « sang, sueur et larmes » de Winston Churchill, une rhétorique qu’il a pratiquée en 2020 pendant la pandémie et qu’il a récupérée en cet été de guerre et de catastrophes environnementales. Lo repitió el miércoles : « Nuestro régimen de libertad tiene un coste que puede exigir sacrificios ».

Sigue toda la información international en Facebook y Twitterde fr notre newsletter hebdomadaire.

50% de réduction

Abonnez-vous à seguir leyendo

Lee sin limites

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.