Aller au contenu
Accueil » Actualité » L’océan Viking à la recherche d’un refuge, une semaine après avoir secouru 114 migrants

L’océan Viking à la recherche d’un refuge, une semaine après avoir secouru 114 migrants

L’Ocean Viking, un navire méditerranéen de secours océanique SOS qui a récupéré 114 migrants errants il y a une semaine, cherchait toujours des ports sûrs pour débarquer jeudi.

« Une semaine après leur sauvetage, ces rescapés sont toujours en mer sans certitude quant à leur débarquement », a indiqué jeudi l’ONG basée à Marseille dans un communiqué : et « malgré les soins prodigués par les équipages d’Ocean Viking, des signes de fatigue, il y a augmente l’épuisement et l’anxiété parmi ceux qui ont été sauvés ».

« Conditions climatiques hivernales en mer, humidité froide et durable »

« Les rudes conditions climatiques hivernales en mer, le froid constant et l’humidité qui y sont exposées sont des difficultés supplémentaires », selon l’ONG, qui appelle les autorités maritimes compétentes à désigner sans plus tarder un port sûr » les personnes secourues.

L’Ocean Viking, affrété par SOS méditerranéen en partenariat avec la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (
FICR), les 16 à 114 personnes à bord d’un bateau pneumatique ont été secourues en détresse dans les eaux internationales au large de la Libye.

Ils comprennent 72 hommes, 11 femmes et 31 mineurs, dont 27 non accompagnés. Les mineurs comprennent deux nouveau-nés et un bébé de moins de 4 ans, précise SOS Méditerranée.

La Libye, un point de passage important malgré l’insécurité

Malgré une insécurité persistante, la Libye reste un point de passage important pour les milliers de migrants cherchant chaque année à rejoindre l’Europe via la côte italienne, distante de 300 km.

Selon L’organisation internationale de la migration (OIM), près de 23 000 personnes sont décédées ou portées disparues en Méditerranée depuis 2014, après avoir tenté de rejoindre l’Europe, dont près de 1 700 depuis début 2021.

À lire également  Cette nuit de dimanche à lundi a été la plus froide depuis 1947 pour un mois d'avril, selon Météo France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.