Aller au contenu
Accueil » Actualité » L’Islande déclare l’état d’urgence après une série de tremblements de terre et met en garde contre l’éruption d’un volcan

L’Islande déclare l’état d’urgence après une série de tremblements de terre et met en garde contre l’éruption d’un volcan

Les autorités islandaises ont déclaré l’état d’urgence après une série de tremblements de terre près de Gindavík, dans le sud-ouest de l’île de l’Atlantique Nord, et ont mis en garde contre une possible éruption volcanique, ordonnant l’évacuation préventive de la ville située à 50 kilomètres de la capitale, Reykjavík.

« À ce stade, il n’est pas possible de déterminer exactement si et où le magma pourrait atteindre la surface. Il y a des indications qu’une quantité considérable de magma se déplace dans une zone qui s’étend de Sundhnjúkagígar au nord vers Grindavík », a déclaré le service météorologique islandais.

Il a souligné que « la quantité de magma impliquée est significativement plus élevée que celle observée dans les intrusions de magma plus importantes associées aux éruptions de Fagradalsfjall ».

Les signes observés actuellement sont similaires à ceux de la veille de la première éruption de ce volcan en 2021 et très proches de l’activité sismique mesurée environ un mois avant cette éruption.

Le scénario le plus probable, basé sur l’éruption de Fagradalsfjall, est que « le magma mettra plusieurs jours (plutôt que quelques heures) à atteindre la surface », a ajouté l’autorité météorologique.

Entre minuit et 14 heures, heure locale, vendredi, environ 800 secousses ont été mesurées à environ trois kilomètres au nord de Grindavík, dont neuf d’une magnitude supérieure à 3.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *