Aller au contenu
Accueil » Actualité » L’IHU recherche un nouveau directeur « de renommée mondiale »

L’IHU recherche un nouveau directeur « de renommée mondiale »

Depuis le départ à la retraite de Didier Raoult, l’Hôpital Universitaire d’Infection Méditerranéenne (IHU) est comme un navire sans capitaine. Alors qu’on apprenait en novembre dernier que Louis Schweitzer avait été nommé à la tête du comité de recherche qui visait à recruter un successeur au scientifique du soufre, un appel à candidatures directes a été officiellement lancé le 18 janvier. Le prochain directeur général de l’IHU prendra ses fonctions « entre le 30 septembre et le 31 décembre 2022 », précise le communiqué, rédigé en anglais. Compte tenu des nombreux critères de sélection, le comité de recherche présidé par Louis Schweitzer recherche une dimension scientifique et humaine.

Composition du comité de recherche chargé de recruter le successeur de Didier Raoult (crédit : IHU)

Un critère se démarque parmi les autres, en ce qu’il ne requiert pas de compétences intellectuelles ou scientifiques : en effet, il stipule explicitement que « le candidat doit avoir une excellente réputation d’aptitudes relationnelles et administratives efficaces ». Une citation qui ne contredit pas le caractère de l’ancien directeur de l’IHU. L’Institut hospitalo-universitaire indique ainsi sa volonté de mettre fin aux polémiques, même si Didier Raoult restera à la tête de l’institut jusqu’à l’été prochain.

Excellence scientifique et forte capacité de leadership

Celui-ci détaille la liste des compétences à accumuler pour postuler au poste : « le candidat doit être un chercheur émérite avec des réalisations exceptionnelles dans les domaines des maladies infectieuses, des maladies, de l’immunologie, de la microbiologie et/ou de la virologie », de préférence « intéressé par les tropiques ». infections », avoir une connaissance approfondie des systèmes d’administration médicale « en France et ailleurs » et être bilingue.

À lire également  Macroopération de la Guardia Civil contre des robots d'eau : 133 détenus et 1 533 pozos détectés | Espagne

En plus de la capacité scientifique, le candidat doit avoir une capacité de leadership, par exemple avoir déjà mené des travaux biomédicaux, dirigé un laboratoire ou avoir déjà dirigé un institut ou un département de recherche. En effet, les missions du directeur de l’IHU portent sur la gestion financière, personnelle et stratégique des opérations de l’établissement. Elle devra engager un dialogue avec les politiques, partenaires ou institutions locales et nationales. Enfin, le futur directeur doit être capable de « fédérer l’IHU autour d’un projet commun et d’une vision audacieuse ». Les candidats intéressés ont jusqu’au 31 mai pour postuler (voir l’appel à candidatures dans le document source).

Document source : appel à candidatures pour la gestion des IHU

Liens utiles:

> Louis Schweitzer va recruter le successeur de Didier Raoult à l’IHU
> L’actualité de l’IHU dans notre rubrique santé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *