Aller au contenu
Accueil » Actualité » Les tempêtes Gérard et Fien placent huit communautés en alerte de vent fort, de neige et de précipitations

Les tempêtes Gérard et Fien placent huit communautés en alerte de vent fort, de neige et de précipitations

La forte tempête, associée aux grains Gérard et Fien, a commencé à partir de lundi, et devrait le faire tout au long de la semaine, de fortes chutes de neige dans le nord de la péninsule, même au niveau de la mer, des températures très basses, ainsi que de la pluie et du vent fort.

La tempête a obligé à activer ce lundi l’alerte orange (risque important) dans huit communautés pour des chutes de neige à des hauteurs proches de 700 mètres, de fortes vagues – avec une alerte rouge dans la mer Cantabrique pour des vagues allant jusqu’à 9 mètres – et des rafales de vent allant jusqu’à 100 kilomètres par heure, rapporte l’Agence météorologique de l’État (Aemet).

Communautés avec avertissements

Le mauvais état de la mer, notamment dans la mer Cantabrique, a conduit Aemet à activer l’alerte rouge (risque extrême) au Pays basque ce lundi, où la tempête laissera des vagues allant jusqu’à 9 mètres dans les provinces de Guipúzcoa et de Biscaye.

Dans sept autres communautés – Asturies, Aragon, Cantabrie, Galice, Navarre, Andalousie et Catalogne – il y a une alerte orange (risque important) pour des chutes de neige à des hauteurs proches de 700 mètres, une forte houle et des rafales de vent pouvant atteindre 100 kilomètres par heure.

Deux bourrasques ensemble

Au cours de cette semaine, la péninsule sera affectée par deux grains : le premier nommé Gérard par l’autorité météorologique française Météo France, et le second nommé Fien par l’Aemet, tous deux sous-grains d’une grande famille de grains atlantiques.

La première affectera davantage le pays voisin, mais laissera tout de même des rafales de plus de 70 km/h sur le territoire péninsulaire ce lundi et une importante tempête de mer, avec des vagues de 9 mètres dans la mer Cantabrique et de 4 mètres en Méditerranée, ainsi que d’abondantes précipitations dans le nord, accumulant jusqu’à 80 litres par mètre carré en Cantabrie en douze heures.

À lire également  "The Whale's City" au sud du golfe de San Jorge en Argentine nommé Mission Blue Hope Spot

En montagne, les précipitations seront sous forme de neige, et dans les Pyrénées aragonaises, elles pourraient atteindre jusqu’à 30 centimètres en 24 heures. Dans le centre-nord de la péninsule, les chutes de neige devraient durer jusqu’à vendredi.

Les autorités appellent à la prudence

La Direction générale de la protection civile et des urgences du ministère de l’Intérieur appelle à la prudence jusqu’à vendredi en raison de l’influence de deux grains simultanés, Gérard et Fien. La Direction générale de la protection civile et des urgences a activé un visualiseur du réseau national d’alerte, afin que les citoyens puissent consulter l’état des avertissements et, le cas échéant, des alertes, du système national de protection civile.

Voici l’image des deux grains qui sont arrivés sur la péninsule lundi :

Le vent

Selon les prévisions météorologiques d’Aemet, la tempête associée au passage des deux grains laissera de fortes vagues sur les côtes de la péninsule et des îles Baléares.

En Galice et dans la mer Cantabrique, on prévoit du temps orageux avec des vagues allant jusqu’à 9 mètres et en Méditerranée entre 3 et 4 mètres. L’Aemet a donc activé l’alerte rouge lundi au Pays basque et demain en Galice.

Selon les prévisions météorologiques, il y aura des vents forts lundi et mardi dans les îles Baléares et dans la moitié nord et est de la péninsule, avec des rafales qui pourraient dépasser 90 kilomètres par heure.

Basses températures

En ce qui concerne les températures, celles-ci ne dépasseront pas « les seuils nécessaires pour pouvoir parler de vague de froid au sens strict », a déclaré Rubén Del Campo, porte-parole de l’Aemet, malgré des chutes de neige à basse altitude et une atmosphère froide et désagréable associée à un vent intense.

À lire également  The Ocean Race - Duel à travers le détroit - NAUTICA.NEWS

Malgré cela, il y aura « une importante tempête de neige, surtout, ainsi que du vent et une mer agitée dans de nombreuses régions » du pays tout au long de cette semaine, a expliqué le porte-parole.

Evolution termporale : mardi

A partir de mardi, le grain de Fien, avec un couloir de vents de nord et de nord-ouest très intenses et humides, donnera lieu tout au long de la semaine en Espagne à des précipitations abondantes sur le tiers nord, notamment dans la mer Cantabrique, et à des chutes de neige à basse altitude, même au niveau de la mer.

Les niveaux de neige baisseront progressivement jusqu’à la fin de la journée pour atteindre environ 500 mètres dans le nord et 700 mètres dans la zone centrale ; dans la nuit de mardi à mercredi, il pourrait neiger à Vitoria, Pampelune, Burgos, Ávila ou Ségovie, tandis que dans le nord, la tempête de mer se poursuivra avec des vents et des vagues pouvant atteindre 8 mètres dans le golfe de Gascogne et jusqu’à 4 mètres en Méditerranée.

Le mercredi

Selon le porte-parole de l’Aemet, « mercredi sera une journée très froide » avec des valeurs jusqu’à 8 degrés de moins que la veille dans le nord et du gel dans une grande partie de l’intérieur.

La masse d’air arctique très froide et instable continuera à laisser de la neige à des altitudes encore plus basses que la veille. Le niveau de la neige descendra à 300-700 mètres dans le nord et le centre de la péninsule, sans exclure des niveaux encore plus bas, et à environ 700-1000 mètres dans le reste de la péninsule et les Baléares, avec des accumulations qui pourraient dépasser 20 centimètres dans les zones de la chaîne cantabrique, les montagnes de León, les montagnes de Galice et les Pyrénées.

À lire également  Alt-right trouve de nouveaux partenaires haineux sur Internet chinois

Les précipitations seront les plus fortes mercredi dans le nord, bien qu’il y ait également des pluies et des chutes de neige plus faibles dans la plupart du reste de la péninsule, à l’exception de la zone méditerranéenne et de l’ouest de l’Andalousie. Les précipitations seront généralisées et persistantes en Galice, dans la région de Cantabrie et dans les Pyrénées, avec des accumulations de 60 à 80 litres par mètre carré en 12 heures dans de vastes zones.

Du jeudi

Jeudi, les précipitations se poursuivront dans le nord de la péninsule, plus faibles et plus dispersées dans le reste de la moitié nord et les îles Baléares, bien que le ciel sera plus clair et que la couverture neigeuse augmentera tout au long de la journée : 1 500 mètres dans la chaîne Cantabrique et entre 500 et 1 000 mètres dans le reste de la moitié nord et les îles Baléares.

Ce jour-là, on verra probablement « le début de matinée le plus froid de l’hiver jusqu’à présent », avec des gelées généralisées à l’intérieur de la péninsule, qui seront sévères dans certaines zones des Pyrénées, tombant à moins 10 degrés Celsius là-bas et à moins 5 degrés Celsius à l’est des plateaux et des landes du centre.

Et le vendredi

Les précipitations se poursuivront vendredi, abondantes dans l’extrême nord de la péninsule, avec une forte hausse des températures et, par conséquent, avec un niveau de neige généralement plus élevé, autour de 1 000-1 200 mètres, mais dans le nord-est, notamment dans les Pyrénées catalanes, le niveau de neige sera encore faible, autour de 400 mètres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *