Aller au contenu
Accueil » Actualité » Le MidCat entrré : Macron promet à l’Espagne et au Portugal « un couloir d’énergie verte » sous-marin entre Barcelone et Marseille

Le MidCat entrré : Macron promet à l’Espagne et au Portugal « un couloir d’énergie verte » sous-marin entre Barcelone et Marseille

Le président du gouvernement espagnol Pedro Sanchez a annoncé jeudi en marge du Conseil européen de Bruxelles un accord avec le président français Emmanuel Macron et le Premier ministre portugais Antonio Costa sur le projet de gazoduc transpyrénéen MidCat.

Le pipeline controversé de MidCat appartient au passé. Les dirigeants espagnol, français et portugais sont mis d’accord ce jeudi à Bruxelles pour entrer le projet et parier, à la place, sur un nouveau « couloir d’énergie verte » qui reliera, sous la mer, Barcelone à Marseille pour transporter l ‘hydrogène et l’électricité de la péninsule ibérique au cœur de l’Europe.

« C’est une très bonne nouvelle », a décrit le président du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez, après avoir rencontré ce jeudi matin à Bruxelles le président de la France, Emmanuel Macron, et le Premier ministre du Portugal, Antonio Costa.

Le président français, le président du gouvernement espagnol Pedro Sanchez et le Premier ministre portugais Antonio Costas se sont rencontrés jeudi matin en marge du Conseil européen de Bruxelles pour évoquer le sujet.

Madrid et Lisbonne, avec l’appui de Berlin, s’efforçaient depuis des semaines de lever les réserves de Paris sur MidCat en vue de la relance d’interconnexions énergétiques face à la crise en Europe liée au conflit en Ukraine. Lancé en 2013, le projet MidCat (Midi-Catalogne), qui devait relier une ville au nord de Barcelone à Barbaira, dans l’Aude, a été suspendu en 2019, jugé trop coûteux et dommageable pour l’environnement.

Lire aussi :
MidCat : à Hostalric, en Catalogne, terminus (provisoire ?) du gazoduc

Macron en Espagne en décembre pour évoquer le sujet

Pour son arrivée au sommet européen, Emmanuel Macron a annoncé « l’abandon du projet historique MidCat qui était un projet gazier à travers les Pyrénées pour favoriser un projet, que nous allions travailler dans les prochaines semaines de manière très intense à trois, visant à désenclaver la péninsule ibérique ».

À lire également  Aude : plus de 2,1 M€ pour une agriculture plus durable et des ressources en eau protégées

Lire aussi :
MidCat : Voici les communes de l’Aude et des Pyrénées-Orientales traversées par le projet de gasoduct transfrontier

Le chef de l’Etat français a évoqué un « corridor d’énergie verte entre le Portugal-Espagne et la France, et à travers la France le reste de l’Europe ». « L’objectif est de travailler à l’intensification de nos interconnexions électriques et la densification de ces dernières et de travailler à une interconnexion hydrogène et énergies rénovées entre Barcelone et Marseille, qui pourrait être aussi doublée par des interconnexions électriques », at-il précisé aux journalistes.

Lire aussi :
Énergie : le Parlement européen adopte MidCat

« Nous l’avons acté ce matin, nous le travaillerons dans les prochaines semaines et je serai en décembre en Espagne pour finaliser ce projet qui a vocation à bénéficier aux financeurs européens », a-t-il ajouté. Emmanuel Macron est en effet présent les 8 et 9 décembre à Alicante pour un sommet des pays de la Méditerranée.

Lire aussi :
MidCat : « Oui, c’est exact », l’ex-maire de Maureillas assume avoir négocié des compensations avec le promoteur du gazoduc en 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *