Aller au contenu
Accueil » Actualité » Le choix de réutiliser les eaux usées, une fois consommée, de la Métropole de Montpellier

Le choix de réutiliser les eaux usées, une fois consommée, de la Métropole de Montpellier

Une fois traitées à la station d’épuration Maera, les eaux de treize des trente et une communes de la Métropole de Montpellier sont rejetées à une dizaine de kilomètres en mer, via un émissaire.

Cette solution, utilisée depuis 2006, continue d’être employée, « Après la modernisation et la rénovation de la station mais sa part va diminuer. Il est aberrant de rejeter l’eau brute en mer, qui plus est au moment où le niveau des mers et des océans monte. »

« C’est la raison pour laquelle nous comptons réutiliser cette eau brute dont le niveau qualitatif va encore augmenter »souligne René Revol.

Quelles utilisations peuvent être adaptées pour ces eaux brutes ? « Elles peuvent être employées pour le nettoyage des rues des villes et des villages, l’arrosage des espaces verts et l’irrigation agricole. »

Lauréat d’un projet LIFE

Lauréate d’un projet LIFE, qui entend anticiper le défi futur de pénurie d’eau douce, sachant que seulement 0,1% des eaux usées sont réutilisées, Montpellier Méditerranée Métropole pourra bénéficier d’une aide à hauteur de 55% par la Commission européen, pour une subvention de 1 M €.

À lire également  Meloni : "Il Reddito di cittadinanza non ha funzionato : dico no al vitalizio 5S". E ribadisce : "Sì al sostento all Ukraina"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *