Aller au contenu
Accueil » Actualité » L’agglo Béziers Méditerranée : « Un budget pour l’investissement et l’emploi »

L’agglo Béziers Méditerranée : « Un budget pour l’investissement et l’emploi »

Sous la présidence de Robert Ménard, les élus de l’Agglo étaient en réunis, lundi soir, à Zinga Zanza, pour le dernier conseil de l’année.

Robert Gély, maire de Lieuran-lès-Béziers, et vice-président chargé des finances a présenté au pas de course, lundi soir à Zinga Zanga, le budget primitif de l’agglo Béziers Méditerranée. Il a fréquemment soutenu lors de sa présentation qu’il avait déjà tout exposé lors du débat d’orientation budgétaire au mois de novembre dernier et que ses collèges avaient certainement « tout retenu ». Le budget primitif 2023 s’équilibre, entre les dépenses et les recettes, pour la section de fonctionnement à 121 473 266 € et à 59 394 751 € pour les investissements.

Il est à noter que plusieurs nouvelles « Autorisation de programme, crédit de paiement » ont été créées. Elles concernent, en premier lieu, l’extension du centre universitaire Du-Guesclin pour un montant de 9,1 M €, avec un crédit de paiement à hauteur de 400 000 € pour l’année 2023. « C’est une bonne nouvelle, souligne par le président Robert Ménard. Derrière tous ces chiffres, il y a, à terme, le doublage de l’université à Béziers.

Gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations

Viennent, ensuite, plusieurs autorisations afférentes à la compétence Gémapi (Gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations) de l’Agglo. Tout d’abord : les digues et aménagements hydrauliques, pour un montant de 8 154 M €, avec un crédit de paiement à hauteur de 1 368 M € pour 2023, « ce dossier est important et tous les maires le savent » ; les risques littoraux, pour un montant de 931 200 M €, avec un crédit de paiement à hauteur de 52 800 € en 2023, « cela concerne le brise-lames et l’épi de Valras-Plage » ; la lutte contre le ruissellement, pour un montant de 4 725 M €, avec un crédit de paiement à hauteur de 1 237 M € en 2023, « cela touche plein de communes : Villeneuve, Béziers, Alignan, Lieuran, Lignan, Valras » ; les travaux sur berges et les zones humides, pour un montant de 1 560 M €, avec un crédit de paiement à hauteur de 72 000 € en 2023, « essentiellement sur la commune de Servian et celle de Montblanc ».

À lire également  Souvenirs de la vie de bureau : j'ai demandé une bonne tasse de thé - et j'ai provoqué une confrontation sur le lieu de travail Travail & carrières

Enfin, la dernière création relève des travaux dans les traitements des déchets, pour un montant de 3 043 M €, avec un crédit de paiement de 325 000 € en 2023, « c’est destiné à Saint-Jean-de-Libron, Valorbi, c’est impossible de ne pas le faire ».

Les élus du groupe d’opposition Ensemble pour le Biterrois se sont abstenus.

Un taux de réalisation attendu de 81%

Le président de l’Agglo a tenu à insisté sur deux chiffres. Le premier sur les équipements d’équipements prévés tous budgets confondus qui sélèvent à 68 M € : « Le choix, il est toujours le même, continue l’investissement, nous en avons besoin dans nos communes et pour nos entreprises et donc pour l’ emploi de ce coin du département.

Le deuxième, au sujet des dépenses d’investissement, est le taux de réalisations prévévés en 2023 : « Il devrait être de 81 % et c’est un bon chiffre. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *