Aller au contenu
Accueil » Actualité » La pêche de l’anguille « sauvée » en conseil des ministres européens

La pêche de l’anguille « sauvée » en conseil des ministres européens

Le maintien de la pratique traditionnelle de la pêche de l’anguille sur l’ensemble des façades maritimes était l’un des enjeux forts du conseil des ministres européens à Bruxelles. Au terme de 48 heures de débats et négociations ininterrompues, ce moteur économique bénéficie d’une sursis.

Ce mardi matin, 12 décembre, à l’issue du conseil des ministres européens consacrés à la pêche, le secrétaire d’État chargé de la mer auprès du premier ministre, Hervé Berville, a annoncé qu’il avait eu gain de cause concernant le maintien de la pêche de l’anguille en Méditerranée comme en Atlantique.

« Le compromis qui a été trouvé et que la France a contribué à faire accepter satisfait nos attentes initiales. Nous avons été très fermes sur le fait que c’était juste inacceptable de voir, notamment pour la pêche à l’anguille, une fermeture totale et brutale qui serait intervenue au 1er janvier »confiait-il lors d’un échange téléphonique. « Dans le compromis que l’on a obtenu, on a prize en compte de la diversité des territoires, de la diversité géographique et de la diversité des stades de vie de l’anguille… On a du coup à la fois des ouvertures supplémentaires par rapport à ce qui était prévu, ce qui permet de préserver l’activité économique »souligné à nouveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *