Aller au contenu
Accueil » Actualité » La météo : Un grain polaire provoquera un temps presque automnal dans la moitié nord de l’Espagne à la fin de la semaine.

La météo : Un grain polaire provoquera un temps presque automnal dans la moitié nord de l’Espagne à la fin de la semaine.

L’automne fera une petite avancée jeudi et vendredi dans la moitié nord de la péninsule. Les températures baisseront -entre 5° et 10°- dans toute la région et il y aura même une différence de plus de 10° de mercredi à jeudi dans des endroits comme Pampelune, Vitoria ou Saragosse. Aemet porte-parole Rubén del Campo, a indiqué jeudi que les basses températures se maintiendront également pendant les premières heures de la matinée de samedi. Ce répit de la chaleur sera à peine perceptible dans le tiers sud de la péninsule. La cause de cette baisse des températures sera l’arrivée des vents du nord-ouest de l’Espagne, provoquée par la différence de pression atmosphérique entre l’anticyclone des Açores, qui occupe l’Atlantique, et le grain Patricia, qui circulera autour de l’Europe du Nord et créera un couloir d’air froid qui rafraîchira le nord de la péninsule. Il s’agit d’un grain profond inhabituel qui s’est formé par l’interaction entre l’air polaire et l’air subtropical, comme la plupart des grains qui affectent l’automne, l’hiver et le printemps.

Pendant ces journées froides, le ciel sera nuageux et il y aura des averses dans le nord de la Galice et dans les communautés baignées par la mer Cantabrique, mais elles ne seront pas très abondantes. En outre, des orages se formeront dans les Pyrénées, dans le système ibérique et dans les îles Baléares, ainsi que dans d’autres zones isolées de l’est de la péninsule, comme en Catalogne, dans la communauté valencienne et à Albacete, Murcie et dans les îles Baléares. Après ces deux jours de froid, les températures commenceront à augmenter de façon généralisée au cours du week-end. Et surtout dans la moitié sud de la péninsule, la chaleur intense sera de nouveau au rendez-vous dimanche et les premiers jours de la semaine prochaine.

À lire également  Le parlement danois autorisera l'utilisation du groenlandais et du féroïen... mais les députés devront traduire eux-mêmes.

Le fait marquant de ce mercredi sera la chaleur intense dans les régions du sud de l’Andalousie, qui pourrait même atteindre 42° à Malaga en raison du vent de terre provenant de l’intérieur surchauffé. Le danger de chaleur est extrême dans les régions de Sol et Guadalorce, où il y a une alerte rouge pour ce mercredi, il est recommandé de ne pas réaliser les activités habituelles en raison du risque extrême. Il atteindra également 40° dans la vallée du Guadalquivir et dans la zone centrale de la vallée de l’Ebre, à Saragosse, qui sera épargnée par la chaleur extrême grâce à l’arrivée de vents de nord-ouest jeudi.

Ces vents transporteront des nuages vers le nord de la Galice, la mer Cantabrique et les Pyrénées, avec des pluies dans ces régions. Les températures baisseront de manière significative dans le nord de la péninsule et dans les zones méditerranéennes. Cette baisse pourrait dépasser les 10°C au Pays Basque, en Navarre, à La Rioja, en Aragon et dans les zones de l’est de la Catalogne. Des villes comme Pampelune et Vitoria dépasseront à peine 22°C jeudi, après les 33°C de mercredi. Saragosse avoisinera les 29°C après avoir dépassé les 40°C mercredi. Le sud n’est pas épargné par les fortes chaleurs. Des villes comme Cordoue, Séville, Murcie ou Malaga connaîtront des températures maximales de 38° et 40°.

Vendredi, les températures continueront à baisser, surtout dans la moitié orientale de la péninsule et les îles Baléares, tandis qu’elles commenceront à augmenter dans l’extrême ouest. Vendredi, le vent fort sera le protagoniste, soufflant avec des rafales intenses dans les zones nord de la péninsule, augmentant la sensation désagréable, « une journée presque automnale avec de la pluie et un ciel nuageux dans le nord de la Galice, de la Cantabrie et des Pyrénées », indique Del Campo. Des averses orageuses sont également possibles en Méditerranée et dans les îles Baléares, bien qu’elles puissent également se produire dans certaines zones de la région de Murcie, de Valence et du sud de l’Andalousie.

À lire également  Paris : Le long du Montparnasse qui ne s'éteint jamais, sur la trace de ses artistes | Le Voyageur

Dans le reste de l’Espagne, le temps sera plus stable mais avec des températures inférieures à la normale pour cette période de l’année. Vitoria ou Pamplona resteront dans les 20° et Logroño, Oviedo ou Burgos avoisineront les 23°. Des villes comme Palencia ou Segovia connaîtront des nuits froides avec des températures avoisinant les 10°. L’atmosphère la plus chaude sera celle de la vallée du Guadalquivir, où la baisse des températures sera à peine perceptible. Séville et Cordoue atteindront 38°C.

Les îles Canaries connaîtront un épisode d’alizés intenses au cours des prochains jours, qui aggraveront les conditions de la mer et souffleront fortement dans les zones exposées. Les vents entraîneront les nuages vers le nord des îles avec un plus grand relief et les températures baisseront, bien que jeudi il sera encore possible de dépasser les 34 degrés dans l’archipel. Les îles Canaries devraient rejoindre le continent et les îles Baléares dans la hausse des températures la semaine prochaine.

Les températures augmenteront à nouveau au cours du week-end. La baisse thermique sera plus prononcée dans les températures diurnes et dans la moitié nord, cependant dans la moitié nord le début de matinée sera frais, avec des températures entre 7° et 10° dans des villes comme Palencia, Burgos ou Soria et seront inférieures à 15° dans de grandes zones du nord. Au cours de la journée, la chaleur se fera à nouveau sentir avec une récupération jusqu’à 8° à partir de vendredi et les températures entreront dans le seuil de la normale pour cette période de l’année, encore bas dans la moitié nord.

À lire également  Comment nous avons été dupés par la culture de l'effort : "Échouer pour toujours est plus facile d'un côté du tableau" | ICON

Dimanche, la chaleur sera très intense en Estrémadure, dans l’ouest de la Castille-La Manche et en Andalousie. Dans les vallées du Guadalquivir et du Guadiana, les températures pourraient dépasser 40° et 42°. Les précipitations du week-end seront rares. Il pourrait y avoir des pluies faibles et éparses dans la mer Cantabrique et des orages en Catalogne, dans les îles Baléares et dans l’est de la péninsule. Au cours des premiers jours de la semaine prochaine, les températures continueront à augmenter nettement dans la plupart des régions d’Espagne et il est possible que nous soyons dans un nouvel épisode de chaleur avec des températures maximales supérieures à 35° dans une grande partie du pays et supérieures à 38° dans les régions centrales et méridionales et dans certaines parties du nord. Les nuits seront à nouveau très chaudes durant les premiers jours de la semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *