Aller au contenu
Accueil » Actualité » La ligne ferry corse coûtera 1 600 Ukrainiens depuis Marseille

La ligne ferry corse coûtera 1 600 Ukrainiens depuis Marseille

A partir du 29 mars, la compagnie Corsica Linea accueillera 1 600 réfugiés Ukrainiens à bord de son plus gros ferry, « Le Méditerranée », amarré sur le quai de la Joliette à Marseille. L’opération est réalisée grâce à un partenariat entre Corsica Linea et lapréfecture des Bouches-du-Rhône, et devrait durer deux mois au minimum. Cette opération, dont le coût n’est pas communiqué, est financée par le ministère de l’Intérieur. En parallèle, Les collectivités locales s’engagent à faciliter l’intégration des ressortissants ukrainiens sur le territoire.

En plus des 486 cabines immobilisées pour l’hébergement, l’État affirme vouloir « Favoriser l’intégration des populations accueillies ».Ce sont les collectivités locales, déjà actives sur le terrain depuis le début de la guerre en Ukraine, qui tenteront d’assumer cette promesse. Dans un communiqué, la préfecture garantit une offre alimentaire aux réfugiéscouples de moyens pour la scolarisation, la garde des enfants ainsi que la gratuité des transports permise par la Métropole Aix-Marseille-Provence.

De son côté, la Région Sud s’engage à« Consolider une offre de formation, d’emploi et d’éducation pour les familles ukrainiennes». En combinaison, deux représentants d’entités d’entreprise, les États-Unis pour les entreprises (UPE 13) et le Top 20 Club (les plus grandes entreprises du territoire), assurer faire le lien entre les ressortissants ukrainiens et les besoins des entreprises locales.

Le président de la Région Sud,Renaud Muselier, salue, dans un tweet du 23 mars, l’État soutien pour ce projet à l’initiative de Corsica Linea. Baptême « Med4UA : solidarité pour l’Ukraine »l’opération pour doubler en capacité en septembre 2022. Actuellement, l’ONU décompte l’exil de 10 millions d’Ukrainiens (un quart de la population). A ce jour, la France aurait accueilli plus de 26 000 réfugiés.

À lire également  COP26 : Investir judicieusement pour éviter le suicide collectif Réseau d'experts Planète du futur

Lire la suite:

> Solidarité avec l’Ukraine : la Région Sud se mobilise
> [Yachting] La guerre en Ukraine : « catastrophique » pour les chantiers navals de La Ciotat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.