Aller au contenu
Accueil » Actualité » La harissa va pimenter le 5e festival « Kouss Kouss » à Marseille

La harissa va pimenter le 5e festival « Kouss Kouss » à Marseille

« C’est la première conférence de presse que l’on donne en cinq ans » amorce Fabrice Lextrait, président des Grandes Tables à la Friche la belle de mai et fondateur du festival Kouss Kouss avec ICI et MarseilleCentre, la fédération des commerces du centre-ville. C’est aussi la première fois que l’événement culinaire est soutenu par l’Etat à hauteur de 50 000 euros dans le cadre de l’appel à projets «Année de la Gastronomie» du plan France Relance. Plus de 100 restaurateurs et commerçants mettrons en bouche ce festival culinaire dédié à la harissa du 26 août au 4 septembre 2022.

Harissa concoctée par Hada Pilpelta, incubé au Carburateur (Crédit : MG/Gomet’)

Le festival se cuisinera dans trois lieux de la ville : l’hyper-centre, le toit terrasse de la Friche la belle de mai (3e arrondissement) et au plan d’Aou, un quartier du 15e arrondissement de Marseille. Pour concocter des purées de piment et des couscous, le Sofitel (Pharo), le Môle de Passédat (la Joliette), Le République (rue de la République), le Mx (La Joliette), La Baleine (Cours Julien), le Pain à l’ail (Opéra) sera de la fête. La Minotte fabriquera une bière au piment spécialement conçue pour le festival, des infusions et du thé seront creêtespar Lorène Millet, la chocolatière de Marseille proposera son chocolat au piment, les glaciers de renom Vanille Noire (le panier) et L’éléphant rose (Cours Julien) élaboront des glaces goût piment et La Meulerie, une fromagerie récente située derrière le Vieux- Port fera goûter son fromage relevé. Toute la rue du Musée sera encore une fois transformée en rue du Kouss.Kouss.

À lire également  Aude - Eolien flottant : le projet porté par Eolmed peut entrer en phase de construction

« Le Monticole » : un tiers-lieu culinaire préparé le 1er septembre

Les prix seront aussi variés que les lieux pour« s’adresser à tout le monde » a assuré Fabrice Lextrait. « On a toujours tenté de faire quelque chose dans les quartiers nord, mais on y est pas toujours arrivé » explique pourtant le fondateur. Mais cette année, entre la bibliothèque et Salim-Hatubou, le centre social et la scène nationale Le ZEF, un nouveau tiers-lieu culturel et culinaire « Le Monticole » sera inauguré le 1euh Septembre Réhabilité par ICI, le lieu proposant des coucous préparés avec l’association des Femmes du Plan d’Aou et le Foodcub. Des ateliers d’écriture seront également proposés dans ce lieu atypique.

Grâce aux financements perçus, les organisteurs font venir une vingtaine de chefs et agriculteurs tunisiens et colombiens en résidence pour qu’ils « diffèrent leur vision ou leur version de la harissa » s’enthousiasme Fabrice Lextrait. C’est une manière aussi, selon le fondateur, de « cultiver l’identité unique du festival » née à Marseille, une ville mondiale à la croisée des richesses culinaires de la Méditerranée.

Liens utiles:

> Le festival Kouss Kouss : au bonheur des graines
> Bienvenue à la 2e édition du festival Kouss Kouss !
> Pour participer, inscription sur le site Kous.Kous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.