Aller au contenu
Accueil » Actualité » [International] En visite à Kiev, Benoît Payan renforce les liens entre Marseille et l’Ukraine

[International] En visite à Kiev, Benoît Payan renforce les liens entre Marseille et l’Ukraine

Les liens entre Marseille et l’Ukraine, déjà anciens avec notamment le jumelage avec le port d’Odessa, ou plus récents, avec l’accueil en mars dernier de réfugiés fuyant la guerre avec la Russie, vont se renforcer encore. Benoît Payan, le maire de Marseille, s’est rendu à Kiev, la capitale de l’Ukraine, le vendredi 19 août 2022, aux côtés de sept maires de grandes villes européennes – Athènes, Florence, Helsinki, Lyon, Oslo, Riga, Tirana – dans le cadre d’une d’élégation d’Eurocities. Les maires ont ratifié en présence du président de la République d’Ukraine, Volodymyr Zelensky, un protocole d’accord de reconstruction durable des villes ukrainiennes explique la mairie de Marseille.

Benoît Payan avait lui même via les réseaux sociaux fait partie de son déplacement à Kiev en publiant des photos de sa visite en compagnie du président ukrainien ou du maire de Kiev avec qui un protocole d’accord de jumelage d’urgence a été signé.

Benoît Payan en Ukraine :«nous aidons Odessa nous aidons Kiev »

« Nous avons signé, avec le Maire @Vitaliy_Klychko, un accord de coopération entre nos deux villes. Nous écrivons dès aujourd’hui notre avenir commun et comme nous aidons Odessa nous aidons Kiev » a déclaré Benoît Payan. La mairie de Marseille précise que les deux mairesont signé un programme d’actions dans les domaines de la sécurité civile, de la culture et du patrimoine, de la construction d’établissements éducatifs, de la santé et de la promotion de la paix. Une commission de suivi définira rapidement les objectifs futurs de ce nouveau partenariat et la ville de Marseille devrait baptiser également à l’avenir une place marseillaise au nom de Kiev pour sceller la nouvelle union.

À lire également  Migranti, a bordo della Life support, la nef di Gino Strada che salverà i naufragi nel Mediterraneo
Les maires de Marseille et de Kiev vendredi 19 août (Crédit @BenoitPayan))

Le texte signé par la délégation d’Eurocités (un réseau qui regroupe 200 grandes villes européennes) entend mettre sur pied des actions conjointes et réaffirmer l’ambition de permettre, dès le rétablissement de la paix, une réhabilitation rapide, écologique mais aussi respectueuse de l’État de droit ainsi que des droits civiques et sociaux des populations.

Benoît Payan a rappelé la détermination de Marseille à s’engager aux côtés de l’Ukraine pour faire face, en premier lieu aux besoins urgents, mais aussi préparer le futur lorsque la paix sera rétablie :« Marseille est et reste aux câytes du peuple ukrainien et de sa jumelle Odessa. En associant Marseille à la signature de ce protocole d’accord, nous voulons réaffirmer notre pleine et entière solidarité et renforcer immédiatement notre action. Cette initiative permettra une meilleure coordination des circuits d’aide humanitaire entre les villes européennes et les villes ukrainiennes. Marseille connaît le prix de la guerre, elle sait que les villes sont le premier échelon de la reconstruction. Ce que nous avons vu à Borodyanka, Bucha, Irpin nous obligent à davantage de mobilisation et de solidarité entre les villes. (…) L’Ukraine pourra compter également sur le Bataillon de Marins-Pompiers de Marseille dans son entreprise de reconstruction ; (…) Marseille est fière de participer à ce grand élan de solidarité. »

À lire également  La France se prépare à des températures record alors que les incendies de forêt font rage à travers l'Europe | L'Europe 

Liens utiles:

[Ukraine] Marseille : avec le ferry « Méditerranée » de Corsica Linea accueille 118 premiers réfugiés
Le ferry Corsica Linea accueillera 1 600 Ukrainiens de Marseille
Collecte, dons, accueil… les élus et les citoyens se mobilisent pour l’Ukraine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.