Aller au contenu
Accueil » Actualité » Frontignan : un nouveau lieu pour le comité de protection féline

Frontignan : un nouveau lieu pour le comité de protection féline

L’association spécialisée de Frontignan ne peut plus intervenir sur le terrain de l’ancienne raffinerie. Un terrain lui a été trouvé.

Les futurs travaux de réhabilitation de l’ancienne friche Mobil de Frontignan ne vont pas que faire bouger les cavaliers et grapheurs d’un des entrepôts encore debout. Ils vont également empêcher les membres du comité de protection féline d’intervenir auprès des nombreux chats errants baguenaudant sur cet espace. On estime qu’il y en a une bonne vingtaine à cet endroit.

Une demande de subvention en urgence

L’association a donc demandé en urgence à la Ville une subvention pour trouver un terrain d’accueil afin de continuer son travail de nourrissage et de stérilisation de la gent féline, mission que lui a nommée le maire dans le cadre de ses pouvoirs de police . Dans le même temps, il s’avère que la municipalité a récemment nettoyé et clôturé un terrain – appelé Projet du nom des logements d’urgence qui y existaient à une époque – qu’elle possède, avenue de la Méditerranée.

Mise à disposition d’un terrain

Il a donc été décidé au dernier conseil municipal du mardi 25 janvier que ce terrain pourrait être mis à la disposition de ce comité dans le cadre d’une subvention en nature étant donné « le sérieux de ce projet et son utilité », comme il l’a été rappelé aux conseillers municipaux. Cette action donc nécessaire à la Ville, via cette association, de continuer à assurer son rôle de gestion de la population libre de chats. Et ainsi de ne pas solliciter plus que de raison les services de la fourrière animale pertinents des compétences de Sète Agglopôle Méditerranée, Archipel de Thau.

À lire également  Emmeline, ostréicultrice du bassin de Thau : « Vouloir moins mais produire mieux »

Il faut maintenant y rapatrier les chats

Une convention d’occupation sera donc très prochainement signée entre les deux partenaires. Et il ne reste plus qu’aux bénévoles du comité de protection féline de Frontignan d’arriver à récupérer tous les chats qu’ils ont identifiés pour les amener un peu plus à l’Ouest sur leur nouveau terrain d’évolution à deux obligations de l’étang situé entre l’avenue de la Méditerranée et La Peyrade.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.