Aller au contenu
Accueil » Actualité » Francia y Alemania: pareja mal avenida, motor averiado | International

Francia y Alemania: pareja mal avenida, motor averiado | International

Frustration à Paris avec le chancelier allemand Olaf Scholz et sa politique européenne, et inquiétude sur l’avenir de l’amitié franco-allemande, moteur de la construction européenne et aujourd’hui brisée en pleine guerre en Ukraine et crise énergétique. Muy raras son las voces del Gobierno o del palacio del Elíseo que lo admiten ante una gravadora. Existe una norm no escrita en Francia que dice: « Nunca hay que hablar mal en public de Alemania ». Mais la décision, la semaine dernière, de reporter un Conseil des ministres conjoint prévu de longue date a été un coup de poing sur la table, une façon de dire : les choses ne peuvent pas se suivre.

Le président français Emmanuel Macron et le chancelier Scholz entendent ce mercredi relancer le moteur de la relation lors d’un déjeuner au palais Elíseo. Il n’y aura rien de comparable à la réunion ministérielle initialement prévue le même jour à Fontainebleau, près de Paris, un rituel annuel depuis le début du siècle au cours duquel, habituellement, les deux pays exhibent des initiatives communes. El almuerzo fr petit comité il doit servir à démontrer que non, le moteur n’est pas endommagé, que la France et l’Allemagne sont toujours dans le noyau du projet commun, et que leurs dirigeants sont à l’unisson, personnellement et politiquement.

Las cosas no son tan simples, según varias conversaciones con personas implicadas en la sala de máquinas del motor franco-alemán y que estos días han hablado bajo la condición de no ser citadas y de mantener el anonimato. El disequilibrio en la relación se evidencia en la palabra para referirse a ella. En Francia, se habla de « pareja franco-alemana », pareja en el sentido casi sentimental. En Alemania, de « motor » (personne n’a parlé de « eje », palabra con una carga histórica negativa). Los franceses tienen una visión romántica, algo tenida de complejos respecto al vecino más grande, más rico, más central en la nueva Europa. La vição alemana es practica, casi mecánica y sin tanto sentimentalism.

À lire également  Fontana presidente della Camera - IL PODCAST par Anna Laura Bussa - Politica

« La pareja franco-alemana se basa en gran parte en un mito », sentenciaba el lunes, fr Avec Figarol’économiste français Nicolas Baverez. « Un mythe asymétrique », ajoute-t-il, « cultivé par Paris pour tenter de compenser que la France soit devenue descolgada, del mismo modo que el Reino Unido entend masquer son déclin avec la grande illusion de la relation privilégiée avec les Etats-Unis ». C’est le ton. En attendant, à écouter quelques discours et conversations à Paris, ou à la Une de la presse, il semble que les divergences actuelles représentent une menace pour le couple ou le moteur, et même pour l’Europe, d’outre-Rhin, personne va s’arrêter. porque una cumbre se haya aplazado, y el comentario es otro: « No es el fin del mundo ».

Nadie, sin embargo, esconde los desacuerdos. Primero, en matière économique. Le plan allemand de 200 milliards d’euros pour les entreprises et les particuliers contre l’inflation a été l’un des principaux motifs de friction cet automne. El Elíseo se enteró por la prensa. Y vio en el plan, como otros socios europeos, una amenaza de distorsionión del mercado interior al recipir la industria alemana una injección que otros países no poderías permitirse. In realidad, París ha hecho políticas similares. La secrétaire d’État à l’Europe, Laurence Boone, a reconnu dans un entretien à El PAÍS : « La France a aussi agi pour aider les ménages et les entreprises. Durant la crise de la covid, logramos ponernos de acuerdo entre europeos y coordinar eficazmente nuestras acciones. C’est exactement ce qui se passe ».

Le deuxième désaccord touche à la politique de défense. La France est attachée à la tradition du général Charles de Gaulle : la France, ou maintenant l’UE, en tant que puissance autonome et « d’équilibre » entre les superpuissances. Alemania, que resucitó tras el nazismo y se reunificó 40 años después bajo el paraguas estadounidense, no está dispuesta a renuncia al vínculo transatlántico. En París cause de l’irritation que Alemania compre F-35 estudiantes en vez de franceses; à Berlin a soulevé des inquiétudes au sujet du peso du fabricant privé français Dassault dans le projet européen Scaf. La goutte qui, pour la France, a rempli le vase : le bouclier antimissile européen que Scholz a proposé dans son discours à Prague lors de la finale d’août sur l’Europe, et auquel 14 pays de l’Otan ont adhéré. Entre ellos no están ni Francia ni España. « Amenaza con relanzar la carrera armamentística », dit un collaborateur de Macron cité par medios franceses.

À lire également  Perpignan : Keolis serait en bonne voie pour récupérer la gestion du réseau de bus, Force Ouvrière monte au créneau

Únete a EL PAÍS para seguir toda la actualidad y leer sin límites.

S’abonner

Tercer franco-alemán desacuerdo : la politique énergétique. Por los límites al price del gas, que Francia defendedía y Alemania frenaba, aunque el Consejo Europeo de la semana pasada allana el camino para une solution. Y aussi por el MidCat, el gasoducto que debia llevar gas desde la península Bérica asta Alemania y que Macron logró enterrar last semana pasada en échange d’un futur projet de construction du soi-disant BarMar, un tube d’hydrogène sous la Méditerranée. Molestó en París que Scholz buscase una alliance energy con Madrid y Lisboa a favor del MidCat. Lorsque jeudi dernier le président espagnol, Pedro Sánchez, le Premier ministre portugais, António Costa, et Macron ont annoncé l’accord à Bruxelles, la chancelière allemande n’était pas là. Lo había anticipado con un énfasis particular una fuente del Elíseo en vísperas de la reunion: « Será una conversación de tres, no con los alemanes ».

« Pienso que no es bueno ni para Alemania ni para Europa que [Berlín] se aísle », a déclaré Macron en Bruselas. Aludía a las negociaciones sobre el price del gas, pero el aviso podía servir para el resto de divergencias. A las que se ajeda la escasa química personal. Macron se scribía o hablaba presque tous les jours avec la chancelière Angela Merkel ; la relación con Scholz, en el poder desde diciembre de 2021, es más distante, profesional. Los equipos del Elíseo y la Chancelleria no están rodados. Lo ha reconnu al affirmer que necesitaban más tiempo para preparer la reunion de ambos gobiernos en Fontainebleau. Il sera probablement célébré en janvier 2023, lors de la commémoration des 60 ans de la signature du traité d’Elíseo par le président De Gaulle et le chancelier Konrad Adenauer. Terapia matrimonial o reparación del motor en el taller : ce mercredi, à Paris, les successeurs de De Gaulle et Adenauer vont tenter de relancer l’alliance fondamentale dans la construction européenne.

À lire également  Le procès d'un Britannique qui a tué sa femme en phase terminale retardé à Chypre | Chypre

Sigue toda la información international en Facebook y Twitterde fr notre newsletter hebdomadaire.

Abonnez-vous à seguir leyendo

Lee sin limites

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *