Aller au contenu
Accueil » Actualité » Décharge de Montimas : attaqué par le comité de quartier, Robert Ménard répond

Décharge de Montimas : attaqué par le comité de quartier, Robert Ménard répond

Ce dimanche, Midi Libre Béziers publiait un article relatif à une réunion du comité de quartier Badones-Montimas, à Béziers. Président, François Marc-Antoine, se montrait sévère avec les institutions au sujet de la fameuse décharge…

Robert Ménard, président de l’Agglo Béziers Méditerranée, chargé de gérer les déchets sur le territoire, a tenu à réagir à ses propos : « Si les problèmes posés par la décharge de Saint-Jean-de-Libron ne sont pas tous réglés – nous nous y employons -, la situation s’est néanmoins améliorée par rapport aux dernières années. Même si le président du comité de quartier Badones et Montimas a bien du mal à l’admettre. Il faut dire que depuis 2010, ce dernier a intentionné pas moins de… 18 procédures contre l’agglomération sur des sujets divers et variés, n’ayant pour certains rien à voir avec la Il n’en a gagné aucune ! Sa dernière procédure a été rendue sur une décision pertinente un vice de procédure : l’État n’a pas saisi l’instance adéquate. Ce sera choisi dans les semaines à venir. Mais une fois de plus, le président du comité de quartier aura obligé la collectivité à dépenser des frais d’avocat pour rien.

Dommage que celui qui préside le comité de quartier mène un combat qui ressemble à une croisade au relent politique

Difficile devant cette avalanche de procès de maintenir un dialogue. Nous le faisons pourtant que ce soit directement – en répondant chaque fois qu’on nous interpelle – ou en prenant toute notre place dans les instances supposées à cet effet sous la direction des services de l’État. Notre seul objectif : réduire les nuisances au maximum. En traitant les déchets en amont de façon à ce qu’ils ne produisent pas d’odeur, en s’assurant que les nappes préatiques ne soient pas supportées, en imaginant pour l’avenir des traitements innovants des déchets, en multipliant les initiatives pour que chacun, à son niveau, réduit ses ordures ménagères et les trie à la source. Ces efforts sont la seule réponse crédible. Ils fument du temps. Ils suivront la collaboration de tous. Un commentaire des quarts du quartier. Nous sommes à leur écoute et nous le restons. Dommage que celui qui préside le comité de quartier mène un combat qui ressemble à une croisade au relent politique. Le beau quartier de Montimas mérite mieux. »

À lire également  La Région débloque 4 millions d'euros de l'UE pour remettre son plan vélo en selle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *