Aller au contenu
Accueil » Actualité » Covid-19 – Accusé notamment par ses confrères de « charlatanisme », le professeur Didier Raoult a décidé ce vendredi de son sort

Covid-19 – Accusé notamment par ses confrères de « charlatanisme », le professeur Didier Raoult a décidé ce vendredi de son sort

Ses confrères considèrent l’infectiologue Didier Raoult, 69 ans, ancien contremaître de l’Institut Hospitalo-universitaire Méditerranée (IHU) à Marseille et figure de la santé controversée en France pour son travail sur l’hydroxychloroquine, ce vendredi 3 décembre.

La chambre disciplinaire de l’Ordre des médecins de Nouvelle-Aquitaine à Bordeaux, où l’affaire a été délocalisée, doit se prononcer sur deux plaintes de leurs pairs alléguant une violation du code de déontologie médicale, notamment l’administration d’hydroxychlorocyanine avancée pour traiter le Covid – 19.

Lire aussi :
Covid-19 – De la chloroquine au « populisme scientifique », de Didier Raoult à Douste-Blazy, le comité d’éthique du CNRS prend les boules rouges

Les deux plaintes ont été déposées fin 2020 par l’Ordre des médecins des Bouches-du-Rhône et le Conseil national de l’Ordre des médecins (Cnom). Comme le souligne l’AFP, les plaintes accusent notamment le professeur Raoult d’avoir violé l’article 56 du code de déontologie, par communication, en « faillir à son devoir fraternel« envers les autres médecins.

Mais la portée de l’accusation est large. Promotion de l’hydroxychloroquine pour le traitement du Covid-19 »sans données scientifiques établies de longue date », prendre des « risques imprudents » en traitant les patients avec ce traitement »non prouvé par la science« , méconnaissance du public, violation du  » devoir de sympathie  » envers les autres médecins… Dès lors, il est généralement reproché d’avoir traité le Covid-19  » sans données scientifiques établies de longue date « , ce qui s’apparente à du  » charlatanisme « , comme l’a confirmé le rapporteur de la chambre disciplinaire lors d’une audience le 5 novembre à Bordeaux.

À lire également  Roberta Metsola élue présidente du Parlement européen - Europe

Lire aussi :
Covid-19 – Didier Raoult accusé de « faux » et de « pressions » : horrible révélation de certains salariés de l’IHU à Marseille

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.