Aller au contenu
Accueil » Actualité » Cosquer Méditerranée : 10 000 visas du week-end d’ouverture

Cosquer Méditerranée : 10 000 visas du week-end d’ouverture

Le nouveau site culturel marseillais, Cosquer Méditerranée, vient à peine d’ouvrir et l’affiche déjà complète. 4 200 visiteurs ont longtemps fait la queue ce samedi 4 juin pour admirer la reproduction de la Grotte Cosquer et pour dimanche il ne restait plus que quelques billets. « Impressionnant »Et« émouvant »Sont les commentaires les plus fréquents. Nouvelle vocation du site, ex-Villa Méditerranée ouverte en 2013 par la volonté de l’ancien président de la Région, le socialiste Michel Vauzelle (lire à ce sujet le récit de Bernard Morel, ancien vice-président du Conseil régional).

Pour la plupart des visiteurs, l’animal emblématique de Marseille est certainement le gabian, omniprésent dans la cité phocéenne. Mais avec l’ouverture de « Cosquer Méditerranée » sur l’esplanade du J4 à côté du Mucem ce 4 juin 2022, cela pourrait bien changer : un pingouin géant trône sur le toit de la Villa Méditerranée qui est désormais ouverte au public et tenue beauc de monde.

Des pingouins en Provence ? Oui, c’était il y a 30 000 ans et ils étaient bien chez eux ici. Comme des lions, des phoques, des bisons, des chevaux et même des antilopes d’ailleurs. Une histoire rétro en « Cosquer Méditerranée » Qui ouvre donc ce week-end après deux ans de travaux.

La Galerie des Animaux Préhistoriques de la Cosmet Méditerranée (Crédit Gomet’ / GG)

Sur 1750 m2, l’abri la restitution de la Grotte Cosquer, modilisée entièrement modélisée à partir de plans en 3D de la grotte originale, découverte en 1985 par Henri Cosquer et aujourd’hui site majeur de l’histoire de l’art pariétal au paléolithique .

Grotte Cosquer : une cavité de 116 mètres et soudaine…

Marseille, 1985 : le plongeur professionnel Henri Cosquer s’est déjà étonné à plusieurs reprises de cette ouverture sur la roche, à 37 mètres de profondeur, dans la calanque de la Triperie, entre Marseille et Cassis. Avec son bateau, le Cro-Magnon, il part pour plusieurs plongées pour explorer cette galerie, mètre par mètre. Il y déroulera toujours son fil d’Ariane, sa seule garantie de revenir sain et sauf de cette sombre voûte de 116 mètres de long, éclairée uniquement par le mince faisceau de sa lampe de poche.

À lire également  Des victimes ont été dépouillées, raconte le survivant d'une famille décimée

Lorsqu’il atteint l’extrémité de la galerie, le bonheur semble déjà accompli. Lui, Henri Cosquer pour ouvrir une grotte encore inconnue. Mais ce n’est qu’après avoir montré sa découverte à quelques amis plongeurs que, par hasard, le faisceau de la lampe de poche éclaire un détail du plafond de la grotte, Cosquer fait l’incroyable découverte : une peinture de mains humaines. Au total, 500 dessins et gravures, 200 figures animales et 70 empreintes sont identifiées et témoignent que des groupes d’homo sapiens ont trouvé cette cavité.

L'empirisme des humains sur les paroisses du site préhistorique (Crédit Giorgia Grimaldi)
L’empirisme des humains sur les paroisses du site préhistorique (Crédit Giorgia Grimaldi)

Cette découverte va désormais décidée sa vie et jeter les bases de 30 années de recherche. «C’est vrai, on a travaillé pendant plus de 20 ans mais à Marseille le temps ne compte pas» plaisante-t-il ce samedi matin 4 juin pendant qu’il signe d’innombrables autographes et pose pour devant les caméras. « Je remercie surtout les artistes. J’ai découvert la grotte, mais c’est grâce à eux qu’elle sera préservée. Bravo! » La dernière fois qu’il a visité « sa grotte » c’était en 2000. Aujourd’hui, le Cro-Magnon, ou plutôt une version de celui-ci qui survivra au temps un peu plus longtemps que l’original, jette l’ancre à l’entrée du musée.

Henri Cosquer samedi 4 juin 2022 (Crédit Giorgia Grimaldi / Gomet')
Henri Cosquer samedi 4 juin 2022 (Crédit Giorgia Grimaldi / Gomet’)

Cosquer Méditerranée : une DSP avec Kléber Rossillon jusqu’en 2045

Mais Cosquer Méditerranée n’est pas seulement une œuvre d’art et un accès public à un patrimoine préhistorique unique au monde. Il s’agit également d’un sauvetage, car avec l’élévation du niveau de la mer, la grotte disparaît lentement mais sûrement, et avec elle les traces de la vie préhistorique. Pour consulter la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur j’ai lancé un appel d’offre. C’est ainsi que le groupe Kléber Rossillon a été choisi en 2019, trois ans après la décision de la Région de trouver un destin touristique au célèbre porte-à-faux conçu par l’architecte milanais Stefano Boeri.

À lire également  Célébration aujourd'hui de la journée mondiale des migrants : 45% des jeunes tunisiens veulent émigrer

Le groupe, spécialisé dans l’aménagement et l’animation de sites culturels, assure l’exploitation du 2045 dans le cadre d’un contrat de service public (DSP) avec la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur. 23 millions d’euros de financement viennent d’être mobilisés dont 9 millions proviennent de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur. « L’expérience que nous avons acquise avec la gestion de 11 sites culturels et touristiques, et notamment avec la Grotte Chauvet 2 – Ardèche, permettra de rendre accessible ce monument de la région à 500 000 visiteurs au rythme de croisière. Nous avons haâte de faire plonger le public dans les entrailles de la mer à la découverte de ce trésor englouti », Dit Geneviève Rossillon, présidente du groupe Kléber Rossillon.

Lire la suite:

> [Document] L’histoire de la Villa Méditerranée de Bernard Morel
> Après deux ans de chantier, «Cosquer Méditerranée» ouvre ses portes ce samedi
> Rideau sur la Villa Méditerranée, place au chantier de la réplique de la grotte Cosquer
> Villa Méditerranée : Michel Vauzelle annonce le choix du transfert de l’APM à Marseille
> Villa Méditerranée : la Région choisit Kléber Rossillon pour la Réplique de la grotte Cosquer
> Villa Méditerranée : Christian Estrosi a choisi le projet de réplique de la grotte Cosquer

[En savoir plus] Document exclusif : L’histoire de la Villa Méditerranée par Bernard Morel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *