Aller au contenu
Accueil » Actualité » Corbières Salanque Méditerranée : Black Friday non, Aqui Friday oui !

Corbières Salanque Méditerranée : Black Friday non, Aqui Friday oui !

Les courses du Black Friday de Shakespeare sur le Web. Mais un secteur résiste au pouvoir de la vente en ligne : la communauté de communes des Corbières Salanque Méditerranée…

La devise dit tout : « Il nous est simplement venu à l’esprit alors», avec un mot dièse : #aquifriday. La communauté de communes perdues des départements des Pyrénées-Orientales et de l’Aude a décidé de faire grève et de soutenir les commerçants de leur secteur à l’heure où les achats en ligne vont exploser pour une journée noire (vendredi noir ), voire un week-end entier. « Nous avions déjà mis en place cette communication l’année dernière, Jean-Jacques Lopez sécurise le président de la communauté communiste Corbières Salanque Méditerranée et le maire de Salses. Nous sommes aujourd’hui rafraîchis avec une communication forte sur deux départements Aude et P.-O. L’idée bien sûr n’est pas d’aller à l’encontre des grandes surfaces, mais de soutenir le commerce de proximité au vu des commandes en ligne des grandes entreprises internationales.  » Sur ses affiches, la compagnie interurbaine l’active : « blackboulons, cyber-marchands blacklistons ».

« Les villages et les communes sont vivants quand le commerce »

Sur le site des Corbières Salanque Méditerranée un carte interactive il permet de localiser les entreprises du territoire, regroupant près de 150 activités toutes activités confondues, promues par cette opération. « Cela durera toute l’année, le président continue, nous le rejetterons avec le terme « aqui commerce ». L’avantage c’est qu’aqui veut dire ici en catalan et en occitan. L’économie du territoire est une des compétences des collectivités interurbaines, nous avions l’habitude de mettre le sujet à cœur. Si le coût de cette communication est négligeable pour notre budget, il faut éviter d’aider les entreprises locales. Les villages et les communes s’animent quand il y a du commerce. « 

À lire également  Littoral audois : cette mer calme qui peut se montrer meurtrière

Dans quelques jours une association des présidents de communauté de communion sera constituée et le terme « aqui commerce » sera proposé à toutes les communautés qui voudront s’en emparer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *