Aller au contenu
Accueil » Actualité » Cinq pépites de la tech méditerranéenne lauréates d’Emerging Mediterranean

Cinq pépites de la tech méditerranéenne lauréates d’Emerging Mediterranean

Emerging Mediterranean, le programme conçu par Samir Abdelkrim a été créé afin d’identifier, d’accélérer et de nourrir le plaidoyer des start-up méditerranéennes de la « Tech For Good », pour en faire les leaders à impact. Cette troisième édition soutenue par l’Agence française de développement, le ministère de l’Europe et des affaires étrangères a d’abord sélectionné une douzaine de start-up lors du Bootcamp des deux Rives à The Dot à Tunis.

Trente 30 start-up sélectionnées à l’issue d’un appel à candidatures record ont vécu trois jours d’échanges et de coaching – grâce au soutien du programme Innov’I d’Expertise France – avec une dizaine de Master classe et plus de 90 sessions de coachings animés par une vingtaine d’experts méditerranéens. Le concours de pitchs a permis de qualifier les 12 plus belles pépites qui ont été départagées le 13 juillet à l’occasion du « Digital Talk » qui s’est tenue à Marseille. Pour Samir Abdelkrim « ce digital talk a illustré l’effervescence d’une Méditerranée innovante, jeune, positive, et augmentée par le digital »

Six lauréats sélectionnés par un jury international réuni à Marseille :

  • Rabii Berady, (Canada) Facilitateur de développement régional / spécialiste de l’innovation et de l’entrepreneuriat, P Curiosity-Lab – UM6P ;
  • Rym Jarou (Tunisie), Conseiller pour les start-up TIC et le développement des écosystèmes d’innovation – Smart Africa,
  • Souheil Guessoum (Algérie), vice-président du CAPC et président du Syndicat National du Patronat citoyen du numérique – CAPC,
  • Teslem Zein (Mauritanie), Consultant et coordinateur des activités I-Lab – JCCM
  • Clara Guilhem, (France) chef de projet Innovi – Expertise France.

Les lauréats de la Méditerranée émergente

  • Garini (Algérie) est une solution apportée par l’entrepreneur Nadir Kassoul, qui a créé une plateforme en ligne pour réserver des places de stationnement en Algérie. Cette initiative vise notamment à réduire chaque année 50 millions de tonnes de CO2 rejetées par les véhicules à la recherche d’une place de parking.
  • Abjad limited (Libye) est une plateforme de e-learning qui utilise l’intelligence artificielle pour préparer les étudiants à leurs examens.
  • Viable Ways Corp (Maroc) est une start-up d’analyse agricole, portée par Yahya Lougaghi. Elle développe des logiciels intégrés à des captures sans fil qui permettent de suivre en temps réel les productions agricoles et ainsi, d’optimiser les ressources.
  • Sasa Plast (Mauritanie) est une initiative lancée par Cheikhna Coulibaly, qui fabrique des pavés de rue à partir de déchets plastiques. Dans la start-up emploie une majorité de femmes et soutient ainsi leur indépendance économique.
  • Akhili (Tunisie), porté par Lamia Chouk, qui a développé une application, mobile et web, spécialisée dans les consultations et les soins psychologiques. L’application permet de réserver et de suivre sa séance en ligne. Elle garantit l’anonymat des patients.
  • L’Algérie verte (Entrepreneuriat féminin), est une start-up portée par Kheira Benaissa, qui propose une installation pour les particuliers qui transforme leurs déchets organiques en gaz combustible.
À lire également  Agglo : Bruno Arbouet succède à José Cohen à la tête du Conseil de développement

Les six lauréats d’Emerging Mediterranean remportent une bourse de 5 000,00 € et l’opportunité de rejoinder le programme du Social & inclusive business camp, le Campus du développement de l’Agence française du développement (AFD) avec en bonus un push de visibilité.

Liens utiles:

avec votre siteemergemediterranean.com
Les éditions précédentes d’Emerging Valley dans les archives de Gomet
L’actualité méditerranéenne à retrouver dans notre rubrique internationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.