Aller au contenu
Accueil » Actualité » Chou d’hiver roi : mille variétés et usages en cuisine. Et c’est bon pour la santé et l’environnement

Chou d’hiver roi : mille variétés et usages en cuisine. Et c’est bon pour la santé et l’environnement

« Si tu veux tomber malade au diable, pense aux victoires choux“. J’ai souvent entendu ce proverbe récité parmi les étals des marchés de producteurs pendant les L’hiver. Un slogan marketing atavique et poétique ? Je crois qu’on est souvent derrière ces mots sagesse commune tout à fait véridique et non banal.

Il est bien connu que pendant les mois d’hiver, le jardin ne connaît certainement pas sa saison la plus prospère. C’est précisément à cette période cependant que certaines variétés de légumes appartenant à la famille des Brassicacées sont exposées sur les étals des jardiniers, ou si vous préférez certains Crucifère. Eh bien oui, je fais juste référence au chou et à tous ses habitants.

Chou au marché de Turin

Cap, choux de Bruxelles, noir, rouge, brocoli, chou-fleur, chou et d’autres encore : ce sont toutes sortes de choux que parfois, pour diverses raisons, on a tendance à exclure de nos courses, et donc de notre alimentation, avec un peu trop de superficialité. Oui, au moins trois raisons il vaut donc la peine de redécouvrir ces merveilleux produits du monde.

Choux

La première concerne le domaine de forme physique. En parfaite conformité avec le proverbe commun et des anciens Grecs, la famille des Crucifères est vénérée propriétés nutritionnelles et bénéfiques pour notre santé. Le même Hippocrate il recommandait en fait la culture du chou-fleur en raison de sa caractère médicinal.

Riche en sels minéraux, polyphénols, flavonoïdes, mucilages et amidons (ces deux derniers ont un effet anti-inflammatoire et apaisant notamment sur le tube digestif), tous les types de choux ont des propriétés. anti-inflammatoire e antioxydants. De plus, en raison de la présence importante de composés soufrés (les mêmes éléments qui génèrent une odeur désagréable lors de la cuisson), ces légumes particuliers s’associent à risque réduit de cancer pour divers organes de notre corps. Enfin et surtout, il faut tenir compte du fait que le chou et le brocoli riche en vitamine C: pour 100g contient environ 50mg, tout comme dans les oranges (dans le chou rouge et les choux de Bruxelles ça vaut jusqu’à 75-80mg). Il convient également de rappeler que leur culture saine et appropriée crée des effets médicinaux sur les agro-écosystèmes dans lesquels ils poussent.

Le deuxième aspect est qu’il est conseillé de manger du chou plus que le sien pas cher également par rapport aux petits déchets alimentaires générés dans la cuisine. En effet, si elles sont bien nettoyées, pelées et cuites de la bonne manière, non seulement les tiges de brocoli et les feuilles de tous les types de choux sont comestibles, mais elles peuvent aussi surprendre en termes de goût et de texture. Bref, le chou rien n’est dépensé et transformée en crème, condiments pour le Pâtes, soupes, sauté ou en salade, les utilisations en cuisine sont gaspillées, mais pas de gaspillage.

Brocoli, carottes, pastèque : voici les aliments contre le risque de cancer

avec Giorgio et Caterina Calabrese



Enfin, et ce n’est pas le moindre, on note l’importante contribution de la grande famille des Brassicacées en termes de biodiversité. En effet le bassin méditerranéen, zone d’origine de toutes les espèces de choux, une grand nombre de variétés, avec les caractéristiques les plus dissemblables et les plus colorées. Centre commercial Bia, avec le projet Presidia, il s’agissait de protéger certaines qualités menacées d’extinction. En Italie, par exemple, du nord au sud, nous pouvons trouver différentes variétés qui diffèrent par la forme, la couleur, le goût et les propriétés. J’aimerais en mentionner quelques-uns. Le SI brocoli de Torbole récolté dans le rude hiver du Trentin, a une délicieuse couleur jaune et des feuilles comestibles; une brocoli custoza, extrait exclusivement à la main, est doux et tendre en bouche grâce au microclimat particulier de la Vénétie ; une chou-fleur de Moncalieri, collecté dans des sols sablonneux au sud de Turin, il est sapide et avec une consistance croquante même après la cuisson, facile à digérer et également excellent cru en salade ; une parle lui de Priverno, une variété unique de brocoli cultivée en Latium les pousses sont également aromatisées (à l’huile, bouillies ou fraîches), riches en boutons floraux et en couleur alto; le chou stock Aci, chou-rave unique cultivé près de Acireale qui se distingue par ses stries violettes et ses propriétés détoxifiantes grâce à sa haute teneur en minéraux et vitamines ; une vieux chou de Rosolini c’est-à-dire à quelques kilomètres du Pas la vallée, cultivée historiquement sur les bords des marais salants, faisant de la Sicile des tables et des agriculteurs appréciés par ses caractéristiques pérennes.

La consommation de fruits et légumes est en baisse. Voici les avantages de manger 5 portions par jour

avec Giorgio et Caterina Calabrese



Bref, ces produits ils méritent un rang plus élevé dans le classement de nos choix alimentaires, en particulier pour ceux qui vivent ia un territoire aussi riche en biodiversité que nous. Une éducation qui n’est pas entièrement des goûts traditionnels qui doivent passer par des aspects de notre santé et pour que pour notre Planète. Je vous invite donc à faire bon usage du chou dans vos déjeuners et dîners mais, dans le respect total des expressions courantes, ils ne semblent pas très adaptés aux collations. Il y aura certainement une raison.

À lire également  Palma va limiter les navires de croisière suite à des préoccupations environnementales Espagne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *