Aller au contenu
Accueil » Actualité » Canicule : « double jet-stream », quel est ce phénomène qui favorise les vagues de chaleur et les sécheresses ?

Canicule : « double jet-stream », quel est ce phénomène qui favorise les vagues de chaleur et les sécheresses ?

Le phénomène de « double jet-stream » pourrait être responsable de la dernière vague de chaleur qui connait actuellement la France et les pays européens voisins.

La France, et plus largement l’Europe, étouffent depuis plusieurs semaines. Les canicules à répétition que nous sommes en train de vivre résultaient d’un phénomène appelé « double jet-stream ».

Qu’est-ce que le « double jet-stream » ?

Le « jet-stream » classique est en fait un couloir de vent violent qui permet de refroidir l’Europe et qui balaye le nord et le sud du continent en circulant d’ouest en est. Le « double jet-stream », lui, se forme lorsque, pendant certains jours d’été, la ceinture de vent au-dessus de l’Atlantique nord, le jet-stream, se divise en deux, définit le JDD.

En se fractionnant, l’une de ces deux branches n’a plus assez de puissance pour empêcher les vagues de chaleur de se développer. Entre ces vents du nord et du sud, l’Europe de l’ouest est piégée et se retrouve avec l’air chaud que l’on subit par exemple en ce moment. Cet air chaud stagne et les épisodes de chaleur durent plus longtemps, détaille le JDD.

Quelles conséquences ?

Le « double jet-stream » est un phénomène météorologique peu connu, mais qui, selon une étude publiée dans la revue La nature, en juillet, pourrait avoir un impact important sur l’Europe. En effet, selon une équipe de chercheurs allemands, américains et néerlandais, ce couloir de vent serait la cause du réchauffement observé en Europedevenue l’une des zones du monde les plus supportées par les canicules.

Concernant les effets sur l’Europe, pour le professeur Stefan Rahmstorf, interrogé par Infos TF1 le double jet-stream ne peut être contesté. « Nous constatons que les occurrences de double jet sont particulières importantes pour les vagues de chaleur d’Europe occidentale, explicant jusqu’à 35 % de la variation de la température. La tendance à la hausse de la persistance des événements à double jet explique la quasi-totalité de la tendance accélérée à la canicule en Europe occidentale, et environ 30 % de celle-ci sur la région européenne étendue », explique-t-il sur Twitter.

Nouvelle étude : l’Europe est un point chaud de canicule, présentant des tendances à la hausse trois à quatre fois plus rapides que le reste des latitudes moyennes du nord.
La raison : des changements dans le courant-jet.https://t.co/ml7qNWAUmf

— Pr. Stefan Rahmstorf ud83cudf0fud83cuddfaud83cudde6 (@rahmstorf) 5 juillet 2022

Selon Infos TF1ce phénomène serait même en cause dans la canicule meurtrière de 2003 qui a causé plus de 70 000 morts sur le continent.

À lire également  Perpignan : turbulences à bord des vols Paris-Perpignan de la nouvelle compagnie Transavia

Les scientifiques évocent aupres du JDD une augmentation du phénomène trois à quatre fois plus vite en Europe que dans les régions situées aux mêmes latitudes, identifiant le continent comme « une zone sensible aux chaleurs ».

Quel lien avec la sécurité et les vagues de chaleur actuelles ?

La carte ci-dessous montre l’état du jet stream le 18 juillet dernier, la journée la plus chaude de 2022. On y retrouve un exemple de double jet stream avec une première branche se dirigeant vers la Scandinavie et une seconde branche vers la Méditerranée puis le sud de la Russie. Entre les deux, une cellule anticyclonique et un air bouillant concernent l’ouest de l’Europe, dont la France, détail météorologie.fr. Entre les deux, une cellule anticyclonique et un air bouillant concernent l’ouest de l’Europe, dont la France.

La carte ci-dessous montre l’état du jet stream en date du 18 juillet dernier.
CAPTURE D’ÉCRAN – Meteociel.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.