Le mythique navire du commandant Cousteau en avait bien besoin : après plus de 10 ans de pérégrinations, naufrage à Singapour, batailles juridiques autour de l’héritage de Cousteau, le navire a finalement quitté « La Rochelle » pour Concarneau où il va subir d’importants travaux de rénovation.

Selon « Le Figaro », le cout de l’opération s’élèvera à 5 millions d’euros, le prix d’un bateau neuf, mais Francine Cousteau, la veuve du commandant ne veut pas en démordre : »La Calypso » doit être remis d’aplomb afin de reprendre sa mission de défense et de promotion de la mer dont elle fut longtemps l’emblématique précurseur.

Ce sont les Chantiers Piriou, de Concarneau, spécialistes de la rénovation de navires anciens qui ont reçu la mission de rénovation de « La Calypso » qui devrait reprendre la mer et de nouveau sillonner la Méditerranée dans un délai d’un à deux ans

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.