Aller au contenu
Accueil » Actualité » Bassin de Thau : moustache en viseur pour protéger les locataires

Bassin de Thau : moustache en viseur pour protéger les locataires

Un partenaire qui est officiellement à l’embouchure de la saison pour desservir les casiers d’un parc de la sécurité sociale.

Une opération de déumouration est inaugurée cette année par le partenaire officiel du 29 avril entre l’opérateur public EID Méditerranée et Logement Hérault, bailleur social. La convention signée pour 3 ans dans l’idée de lutter contre la prolifération des moustiques et ainsi protéger les locataires du parc.

Alors que la saison des moustiques commence doucement, leur prolifération fait l’objet d’une lutte qui dépasse les frontières du combat face à face. Dispositif Interdisciplinaire Interdisciplinaire (EID) fait son entrée chez les 14 000 foyers concernés sur le département. Une opée sensorielle qui est pour mais de faire adopter les bons gestes aux habitants et ainsi réduire les désagréments de ces insectes volants.

Mais de l’opération : lutter contre la prolifération des moustiques, particulièrement l’espèce urbaine du moustique-tigre. Particulièrement nuisible, elle peut être vectrice d’arbroviose (dont font partie fièvre jaune, dengue ou chikungunya). Sa prolifération rend toute stratégie de traitement anti-larvaire inopérante aux vues des gîtes de reproduction « principaux en intradomiciliaire, pullulants et aléatoires dans l’espace et le temps »d’après le communiqué.

Si le projet est acté, l’équipe interdépartementale de démoustication se réunira la semaine prochaine pour formaliser les solutions techniques à mettre en place pour « traiter certaines situations situations à risque dès la phase de construction ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.