Aller au contenu
Accueil » Actualité » Bassin de Thau : découvrez les lauréats locaux du concours général agricole

Bassin de Thau : découvrez les lauréats locaux du concours général agricole

Les lauréats 2022 du concours général agricole pour la catégorie produits de l’aquaculture ont été présentés à Sète, dans un cadre d’exception.

Le salon international de l’agriculture récompense chaque année l’excellence française par catégorie par le concours général agricole. Les Lauréats conchylicoles méditerranéens de l’année 2022 ont été présentés le 9 mars à 17 h à la Maison de la Mer.

Les connaisseurs méditerranéens, qui réimpriment 10% de la production française avec une méthode unique d’élevage au monde ont reçu dix distinctions. On compte parmi les lauréats cinq médailles d’or, nommées aux huîtres Giol (Var), Coqui Thau (Marseillan), Les Huitres du Soleil (Loupian) ainsi que Quentin et Emmeline (Mèze). Ces derniers ont obtenu la médaille d’excellence, seule médaille d’or nationale, pour leurs huîtres plaques. Elle détrône la Belon, une Bretonne qui en était honorée à de multiples reprises ces dernières années.

Dégustation des produits primés
MIDI LIBRE – SHINY HERVAIS

Parmi les acteurs méditerranéens qui ont participé au concours, la médaille d’argent est revenue à Laurent Arcella (Mèze), Ludovic Moulis (Marseillan), Alicia Jamma (Mèze), Guy Sanchez (Loupian) et Les Viviers de Carteau (Bouches du Rhône ).

Ouverte par Patrice Lafont, président du comité régional de comitologie en Méditerranée et Méditerranée, la céreamonie a vu l’implication de nombreux acteurs locaux comme la Chambre de Commerce et de l’Industrie de l’Hérault, Yves Michel, maire de Marseillan et président SMBT, François Commeinhes, maire de Sète et président de l’agglopôle, ainsi que Kelvine Gouvernayre, représentant ce soir-là IRQUALIM Occitanie. Hugues Moutouh, préfet de l’Hérault, était présent avec des représentants du Conseil départemental, de la chambre d’agriculture ou encore avec Sébastien Denaja, de la Région Occitanie, qui accueillait la cérémonie.

La distinction des lauréats 2022 s’est conclue par un échange autour des produits primés, en compagnie des producteurs. Seul lauréat excusé, Ludovic Moulis.

Du terroir et des territoires

Une trentaine d’ostréiculteurs se sont présentés cette année, ce qui augmente leur représentation parmi les participants, qui sont eux au même nombre qu’en 2019. La féminisation a été mise en avant par Céline Michelon, représentante de la chambre d’agriculture l ‘Hérault, qui a rencontré son micro à profit pour inviter les femmes présentées à en être fières, 365 jours par an.

Parmi les 28 catégories représentées, les producteurs régionaux ont été honorés de 533 médailles, dont le prix d’excellence pour le GAEC du domaine de Mont d’Hortes, à Saint-Thibéry.

Les verbes de Thau de Villeveyrac renaîtront dans leur région avec deux médailles également, d’or pour leur jus de pomme et d’argent pour l’équivalent bio.

Les projets d’envergure

La cérémonie a été l’occasion de présenter des projets mis en place autour des nouvelles technologies. Un casque de réalité virtuelle était à disposition, permettant d’embarquer dans le quotidien de l’aquaculture, de la préparation de la table jusqu’au tri des produits.

Une application également développée pour la géolocalisation des lauriers de la concurrence générale agricole. Elle a pour but de lutter contre la contrefaçon de médailles et de développer l’agrotourisme, au plus proche des producteurs.

Visiteurs du salon de l’agriculture sur pu pu’immerger dans un village aux couleurs locales et découvrir les 247 produits du terroir de la région. Ce qui a aussi permis au préfet de traiter ses qualités à la pétanque, se souvient le représentant de la chambre agricole.

Lors du discours, le mot de la fin a bouclé le tour d’horizon par un discours du trésorier du Comité Régional de Conchyculture en Méditerrannée, pour soutenir la réélection de Patrice Lafont à la présidence du CRCM.

À lire également  Aux Saintes-Maries-de-la-Mer, une ferveur immense autour de Sara, la patronne des gitans

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *